Accueil / A C T U A L I T É / Aidez les pauvres ?

Aidez les pauvres ?

 

Voil? comment notre soci?t? combat la pauvret? avec les dons des citoyens:

Masse salariale des organismes de bienfaisance.

Centraide Montr?al

95 employ?s

8,4 millions en salaires

Deux directeur gagnent de 160 000 $ ? 200 000 $ par ann?e.

Moisson Montr?al

32 employ?s

1,8 millions en salaires

Directeur gagne 120 000 $ par ann?e

Club des petits d?jeuners du Qu?bec

62 employ?s

2,6 millions en salaires

Huit employ?s gagnent entre 80 000 $ et 120 000 $ par an.

Fondation David Suzuki (environnement)

57 employ?s

4,4 millions en salaires

Patron de Suzuki gagne 250 000 $ par an.

Oxfam Qu?bec

129 employ?s

6,3 millions en salaires

Le directeur gagne 200 000 $ par an.

Fondation R?ves d?enfants

86 employ?s

5,7 millions en salaires

Et le dessert :

Vision mondiale Canada

492 employ?s

41 600 000 $ en salaires

Le pr?sident gagne 350 000 $ par an

Cinq directeurs gagnent entre 160 000 $ et 200 000 $ par an.

Tous ces salaires excluent les avantages sociaux, les d?penses, et autres.

Source : Gouvernement du Canada

Ces chiffres ont ?t? donn?s ? l??mission de Maurais ? CHOI-FM du 27 novembre.

 

Heu… vite un t?l?thon!!!

J’esp?re que tout ceci est faux; mais j’en doute. Par contre, il est normal d’avoir des administrateurs pour ces organismes de bienfaisance; mais que doit-on penser de l’administration des organismes gouvernementaux ou des compagnies para-gouvernementales? Je n’ose pas y penser.

 

Andr? Lefebvre

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Darmanin à l’Intérieur : femmes violées, passez votre chemin !

La nomination de Gérald Darmanin au poste de ministre de l’Intérieur a choqué un grand ...

One comment

  1. avatar

    La vache donne du lait. On peut aussi en faire du fromage, du yogourt, de la crème ou tout bêtement de la vache hachée. Elle est destinée à nourrir quoi! On doit pouvoir la rentabiliser de l’étable à la table.

    L’Autorité des marchés financiers (AMF) a subventionné (50,000$), la société INVUP qui prévoit atteindre un chiffre d’affaires de 50 millions de dollars après 5 ans d’existence. Elle compte verser 20% de ses profits à des organismes de charité:

    Le site invup.com est redirigé ici:
    http://www.goodify.com/

    http://acceleration.capitalinnovation.ca/exhibitor/invup/?lang=fr

    «Solution: Invup est une plate-forme web amusant et facile à utiliser qui aide les organisations à gérer leurs programmes de bénévolat et de dons. Jeu dynamique la motivation des employés augmentent, les médias sociaux à améliorer l’image de marque de l’organisation et, enfin, l’analyse simples permettre un contrôle efficace des programmes.»

    http://www.forcesavenir.qc.ca/universitaire/finaliste_view/3349

    Gérer les programmes de bénévolat et de dons… ah! (D) Mais c’est payant ça! 😛 Décidément, le progrès n’arrête jamais de nous surprendre.

    En fait, il faut comprendre qu’en 2012 on ne peut pas être pauvre «tout croche» et penser s’en tirer aussi facilement. Un peu d’encadrement… est profitable. La charité doit pouvoir financer la charité. C’est un minimum quand même! Bon sang…