Accueil / T Y P E S / Articles / Adam et ?ve au pays du pommier bleu
On nous annonce des vaccins pour l?automne?. Trois? Un pour la grippe saisonni?re, et deux autres pour le A(H1N1) ? On n?y va pas avec le dos de la seringue!… ? ce rythme l?, en embrassant tous les porcs, on a des chances de sauver l?industrie porcine en les? inoculant par un petit baiser sur la rose [...]

Adam et ?ve au pays du pommier bleu

Photo : Flickr woodleywonderworks
Photo : Flickr woodleywonderworks

On nous annonce des vaccins pour l?automne?. Trois?

Un pour la grippe saisonni?re, et deux autres pour le A (H1N1) ?

On n?y va pas avec le dos de la seringue!? ? ce rythme l?, en embrassant tous les porcs, on a des chances de sauver l?industrie porcine en les? inoculant par un petit baiser sur la rose b?te, avec un brin d?amour. ?a ?aide?

En France

C?est le Journal du dimanche (JDD) qui l?assure dans son ?dition de samedi, le gouvernement fran?ais souhaite mettre en place une ?campagne de vaccination obligatoire contre la grippe A/H1N1 pour tous les Fran?ais de plus de 3 mois ? l?automne pour un co?t total d?un milliard d?euros.?

Pour ce faire, l??tat passerait une commande de 100 millions de doses de vaccins contre la grippe A (H1N1) ? trois groupes pharmaceutiques: GlaxoSmithKline , Sanofi? et Novartis, pr?cise le journal. Les premi?res doses de ce vaccin en cours de pr?paration pourraient ?tre disponibles dans un d?lai de quatre ? six mois, soit au milieu de l?automne, a annonc? le groupe Glaxo il y a deux semaines. ?
C?est ? l?automne que l?on saura exactement comment ?volue ce virus?, d?clare un porte-parole du minist?re de la Sant? au JDD.? ?Nous nous appuierons sur trois piliers : les masques, les antiviraux et les vaccins.? TF1

100 millions de doses? ? partir de l??ge de ?trois mois? ? plus tard on se plaindra qu?ils ont des difficult?s ? se concentrer ? l??cole. Apr?s ?a, c?est la grande le?on du ?sois vert et tais-toi??

? ce rythme-l?, on ne pourra plus distinguer les drogu?s de la rue du citoyen ?propre? qui suit les consignes des ?tats vendeurs-pushers accr?dit?s.

La route sanguine, d?veloppement des art?res du pays

? se demander si, rendus ? ce point, les gouvernements ne sont pas en train de d?couvrir ? pour contrer la crise ?conomique ? une nouvelle forme de regain ?conomique dans la ligne des travaux d?infrastructures.

Au Canada, on cr?e du ?travail artificiel? en faisant peau neuve au b?ton, aux routes, aux art?res des villes, et des aqueducs caducs.

Il doit y avoir un g?nie qui, quelque part, s?est dit? qu?apr?s tout il n?y avait pas que la mati?re ? forer? L?humain doit bien avoir une mine?Ah! La vastitude de son ignorance et de sa cr?dulit? envers ce fortiche qui a pu inventer la pilule ? trois trous.

Bang! Archim?de a vu monter l?eau dans son cerveau?

L?arm?e blanche au travail

Trois vaccins pour les Canadiens?: deux pour la souche A (H1N1) et l?autre pour la grippe dite saisonni?re qui contient g?n?ralement deux souches. Et au hasard, car ? comme Loto-Qu?bec, on ne peut pas augurer la lettre sortante? Ni les chiffres. Alors, on tire au hasard ? coups de seringues.

Ce qui fait que cette campagne cr?era ?norm?ment d?emplois. Des milliards de dollars.

Il y a de quoi remettre en sant? l??conomie, mais faussement. Comme d?habitude? Car tout est au faux. Au moins la moiti? des mensonges des politiciens sont faux.

Les v?rit?s, elles, sont comme les contenus des vaccins?: ils contiennent des traces de poison tel le mercure et autres substances n?fastes.

C?est ? se demander si la langue de porc dans le vinaigre ne serait pas moins polluante pour notre corps. En la su?ant de mani?re ? ce que le jus se glisse sublingualement, je ne dirais pas non.

? qui donc appartient ce corps?

Le citoyen est-il devenu un cheptel de porcs pour une poign?e de cochons?

On dirait que les compagnies Big Pharma s?appr?tent ? nous glisser dans la fente de leur tirelire.

Le but? D?couvrir d?autres m?dicaments pour le porc et le cochon. Mais pas pour les m?mes raisons.

Ces nouveaux sorciers, coiff?s ? droite, cravat?s au centre, et d?centr?s du bon sens, me froissent.

Le statut de la libert?

Oblig?s? Ce serait le vase qui fait d?border la goutte?

On commence ? avoir nos libert?s individuelles s?effriter ? petits pas de ??c?est bon pour vous?? et pour la ??fucking?? ?sant? publique.

On veut bien ?tre sant?, mais on ne veut pas ?tre un troupeau pour l??tat.

La r?ponse serait non. Pas de vaccin.

Je pr?f?re ?tre tu? par un porc que par un cochon de tirelire avec son cr?ne f?l? pour s?empiffrer de notre monnaie.

Les cochons ont l?art d?aller camoufler leurs revenus dans des pays abris fiscaux.

La putain et le financier

Dans l?entretemps, le cercle de la besace de l?intelligence des dirigeants est en train d?acheter le concept comme une putain ach?te de la silicone en se le fourrant sur les seins pour vendre son corps au coin d?une rue. Le gros mange des yeux, l?entr?e de son repas copieux..

C?est donc dire que toutes ces infrastructures ?organiques? ? nos os, nos veines, notre c?ur, nos art?res, ? force d??tirer la couverture sur la maladie ? cette sant? mal nomm?e, est en train de ronger encore les revenus des particuliers.

On avait les vases communicants, on a maintenant les cochons communiquant.

On s?entreverse?

La niaiserie et la b?tise de l??tat et de ses SS ( sections sanguinaires) n?a plus de fin. Comme la soif des banques.

Finalement, nous sommes tous une bulle pour l??tat?: suffit de la goinfrer de n?importe quoi?: peur et servitude font un beau dessert?

Les grandes missions des adultes

Les adultes sont vraiment ennuyants? Mais s?ils restaient ennuyants, cela ne causerait pas tant de dommages. Ils deviennent s?rieux? S?rieux de quoi?

Je pense que si on veut vivre longtemps et en sant?, il vaut mieux s?adonner ? ce bon vieux jeu de l?enfance?: tremper une rondelle de plastique dans un m?lange d?eau et de savon, et souffler dedans.

Comme ?a, au moins, on voit dans l?air les bulles magiques. ?a fascine les enfants.

Si les politiciens et tous ces gens s?rieux ? cheveux blancs cessaient d??tre des adultes chimifi?s dans leur foi, secs comme la paille, on aurait un monde meilleur.

La merde de cheval, c?est du frais. ?a pue, mais ?a engraisse les champs.

La merde snobinarde et vaniteuse, c?est s?rieux.

Mais c?est une rang?e de cadavres en d?composition, avec des titres et des projets et une religion ? m?lange de foi-sciences ? de chiffres manipul?s, d?nu?e de pragmatique et de logique r?elle, avec une recette de la vie dans laquelle les ingr?dients pour prolonger le produit sont comme ce fromage qui dure au moins un an.

L?Alzheimer commence l? o? la s?rosit? malsaine a tu? l?enfant.

Une fois drogu?s du pouvoir, de l?argent, ? travers l?immensit? ?de l?Univers, ce sont des vers qui se sont infiltr?s dans une toute petite plan?te.

Il vogue un fruit pourri dans l?univers? Nous y vivons? Pour le moment.

Faudra bien trouver un ?savanticide? pour d?loger la B?te de notre habitat?

On ?touffe dans ce pommier bleu.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’argent, l’argent dit-on…

En dépit de toutes les tentatives des économistes de lui réduire son importance, l’argent n’est ...