Accueil / A C T U A L I T É / Absalon ou l?esprit sportif bafou

Absalon ou l?esprit sportif bafou

Champion olympique sortant, Julien Absalon ?tait engag? hier dans l??preuve de VTT des JO avec de grandes chances de podium, voire de nouveau titre. Rat?. Mais au-del? de l??chec sportif du Fran?ais, ce que l?on retiendra de sa prestation, c?est son piteux comportement…

Le Vosgien Julien Absalon avait, jusque l?, effectu? une carri?re exemplaire sur son v?lo de VTT cross-country, en multipliant les succ?s ? 2? m?dailles d?or olympiques, 5 titres mondiaux, 10 titres nationaux?!?? et en offrant aux amateurs de cette discipline exigeante l?image d?un champion exemplaire. Tout naturellement, il faisait partie des grands favoris en s??lan?ant hier ? 14?h?30 dans l??preuve londonienne.

Parti en 3e position, Absalon a parcouru les premiers kilom?tres dans le groupe de t?te avant d??tre victime d?une crevaison. Apr?s avoir ?t? d?pann?, le tenant du titre a constat? au passage sur la ligne qu?il pointait, du fait de son incident m?canique, en 27e position, avec 54? de retard sur la t?te de la course. Un handicap ?videmment important au bout d?un quart d?heure, mais pas totalement r?dhibitoire dans la mesure o? il restait alors pr?s de 75? pour se rapprocher de la t?te. Absalon pouvait-il encore esp?rer une m?daille avec un tel retard?? Peu probable, m?me pour un athl?te d?exception comme lui, mais le Vosgien gardait intactes ses chances de terminer aux places d?honneur, ? d?faut de pouvoir viser un podium devenu presqu?accessible, sauf ?limination des leaders sur chute ou accident mat?riel.

D?pit?, Absalon a choisi le renoncement. Tout d?abord en course durant un nouveau quart d?heure qui l?a vu se tra?ner ? l?arri?re en accumulant un retard indigne de son statut de champion olympique sortant?; puis en quittant piteusement la comp?tition. Un abandon qui ne grandit pas le double m?daill? d?or alors que, tout au long de ces Jeux, d?autres champions d?chus ont mis un point d?honneur ? terminer leur ?preuve, parfois tr?s loin des espoirs qu?ils avaient suscit?.

? cet ?gard, il convient de rendre ici un hommage appuy? ? la Fran?aise Am?lie Caz?, engag?e, elle aussi dimanche, dans le pentathlon moderne. Triple championne du monde et l?une des favorites de l??preuve londonienne, la Picarde a compl?tement rat? l??preuve combin?e de tir et de course ? pied ? une sorte de biathlon tr?s spectaculaire?? alors qu?elle occupait la 3e place du classement g?n?ral avant cette derni?re ?preuve et pouvait esp?rer un podium. D?s le 2e tir, Am?lie Caz? s?est rendu compte du d?sastre, mais, comme le veut l?esprit du sport, elle a tenu ? aller au bout du calvaire pour terminer finalement ? la… 18e place, vivement applaudie par le public.

Am?lie Caz? sort grandie de cet ?chec, l? o? Julien Absalon s?est montr? indigne du respect qu?il inspirait jusque l?, pr?cis?ment parce que lui n?a respect? personne, et surtout pas le public. Dommage?!

Un mot pour terminer sur les commentaires de Jean-Ren? Godard. Path?tique comme d?habitude, ce pantin n?a eu de cesse d?encenser Absalon alors qu?il e?t convenu de d?noncer son comportement. Ancien ?ducateur de jeunes sportifs, je ne supporte pas les gens comme lui. Sous pr?texte qu?ils commentent la prestation d?un athl?te fran?ais, ces pseudo-journalistes perdent tout esprit critique, aveugl?s par un chauvinisme exacerb? qui leur fait qualifier de ??bien jou? des actes d?antijeu commis par des Fran?ais alors qu?ils hurlent au scandale lorsque ces m?mes actes sont commis par les adversaires des tricolores. Cela aussi, c?est pitoyable?!

Photo?: Le R?publicain Lorrain

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCVII) : des narcos et des réseaux visant l’Europe

L’année 2019 au Brésil reste marquée par les deux grands coups de filet réunissant d’un ...