Accueil / A C T U A L I T É / A tous les compagnon(e)s qui partagent la volont? de construire une culture de paix

A tous les compagnon(e)s qui partagent la volont? de construire une culture de paix

Aujourd?hui plus que jamais?: ??Plus jamais ?a, pour personne, nulle part??. Et je sais que cela ressemble de plus en plus au cri d?agonie du monde assassin?, une derni?re lutte avant le fascisme int?gral.

Elev?e par ma grand-m?re, dont le p?re juif berlinois avait ?t? assassin? par les nazis, le ??Plus jamais ?a?? fait partie de mon ?ducation. Il incluait les morts de la guerre sans exception, de quelque qu?origine, qui sont toujours sacrifi?s aux int?r?ts de puissances qui usent des peuples comme chair ? canon. Plus jamais cela, voulait dire aussi plus jamais Hiroshima, ni Dresde, ni aucune des guerres, mise en esclavage qui ont eu lieu depuis?

Plus jamais ?a, voulait dire plus de guerre, mais ?galement plus de racisme, envers qui que ce soit.

Cela semblait alors un acquis, qui serait assez fou pour r?it?rer les destructions de la mort industrialis?e de la Seconde Guerre Mondiale?? Pourtant, d?un seul regard sur 69 d?histoire, la guerre ne s?est jamais arr?t?e, seul changeaient les champs de bataille, alors que les armements ont continu? de perfectionner jusqu?? l?absurde leur pouvoir mortif?re massif ou s?lectif.

Pour comprendre cela il nous faut r?apprendre l?histoire en fermant les manuels officiels ? travers d?autres sources. Apprendre ? distinguer ceux qui sont nos ennemis actuels, et qui sont nos amis, nos alli?s. Mes ennemis sont ceux qui ont arm? Hitler, mes ennemis sont ceux qui apr?s avoir d?truit tout ce qu?ils pouvaient de l?Europe avec leur bombardement dans une fin de guerre d?j? gagn? par les Russes se sont impos?s en colonisateurs ?conomiques et culturels de notre Vieille Europe, nos ennemis ceux qui aujourd?hui veulent imposer leur dictature mondiale, et par l?imposition de leurs ??Lois du march? ont substitu? aux politiques de nos gouvernements, les??r?gles de gestions de leur gouvernance ?conomiste mondiale fond?e dans la mise en concurrence de tous contre tous?; mais surtout impos?e par des institutions fond?es par eux et ? leurs ordres usant de lois et principes qui leur sont enti?rement favorables, jusqu?aux tribunaux internationaux qui r?gles les diff?rents entre ?tats et corporations, en faveur de ces derni?res, quand les ?tats n?acceptent pas de sacrifier leur population aux r?gle du March?.

Je ne suis pas non plus de ceux qui souscrivent ? la th?se qui voudraient que les Sovi?tiques auraient ??lib?r? l?Europe??? un peu gros. Ils ont vaincu les Nazis, ils n?avaient pas le choix, mais ? en juger par leur comportement en particulier vis-?-vis des femmes, massivement viol?es et maltrait?es, dans l?Allemagne conquise, je doute que nous ayons eu affaire ? des lib?rateurs.

Face ? toutes les contradictions que je pouvais d?celer dans les livres de l?histoire officielle, j?ai refait le chemin. ??Plus jamais ?a?? demandait de comprendre ce qui s??tait pass? ??en r?alit?.

La conclusion, il est vrai que sans la victoire sovi?tique, le projet d?Europe fasciste des corporations de Ford ? Renault? et bien d?autres serait une r?alit? depuis l?invasion de l?Europe par les arm?es d?Hitler, quand des gouvernements de toute l?Europe lui ont fait all?geance et que seule l?Angleterre, gr?ce ? l?immense r?action populaire qui a arr?t? la mont?e du fascisme en bonne voix pour s?installer aussi dans ce pays, nous a conserv? un espace d?o? une r?sistance assez impuissante sans l?aide opportune de l?URSS pouvait prendre appui pour sauver l?honneur. Les USA eux sont intervenus quand la guerre ?tait gagn?e pour conserver et d?velopper leur emprise sur l?Europe, un de leur march? prometteur, mais aussi un espace o? la force des mouvements d??mancipations des peuples en faisait le Centre d?une r?sistance mondiale dont nos universit?s ?taient souvent le berceau et les lieux o? se cr?aient les liens tr?s fort d?un internationalisme lib?rateur. Il fallait y mettre un terme, c?est fait.

La conclusion aussi dans cette Seconde Guerre Mondiale, l?Europe a servi de champ de bataille ? une guerre dont les deux objectifs principaux ?taient la fascisation de l?Europe et la destruction de l?Union Sovi?tique et du ??bolchevisme??. Et effectivement seule la victoire de l?Union Sovi?tique sur l?agresseur nous a sauv?s de ce destin fasciste. Mais j?insiste, non point parce que Staline a d?cid? qu?il devait se porter au secours des pauvres europ?ens succombant sous le joug du fascisme mais parce que l??radication du nazisme ?tait la condition de la propre survie de l?URSS.

Apr?s nous assistons aux d?buts d?un ensemble de processus, de la cr?ation d?une Union Europ?enne totalement inf?od?e ? Washington, un processus maintenant classique dans laquelle l?Europe d?truite d?endette au-del? du raisonnable avec obligation de reconstruire selon les standards du colonisateur.

A celui qui a conduit ? travers la guerre froide et la chute de l?URSS??? la Russie ??de Poutine??, participante active du Nouvel Ordre Mondial, enti?rement acquise au n?o lib?ralisme et aux lois du March?, ? la vision d?aust?rit? pour les peuples qu?implique la domination des corporations en parfaite ad?quation avec le projet du ??bloc d?extr?me-droite?? qui nous le savons tous va encore gagner du terrain comme partis ??respectables?? de l?UE ce 25 mai lors des prochaines ?lections, des partis ? la campagne desquels la Russie de Poutine apporte un large soutien. Un Poutine au service des corporations de son pays qui veulent occuper sur le march? mondial, une place que l?Occident leur refuse, d?o? la guerre actuelle.

La guerre ? pr?sent ouverte d?Ukraine est une guerre dont nous sommes tous partie. Il est donc vital de bien comprendre qui en sont les participants et le r?le qu?ils y jouent. Il est important de comprendre ?galement que cette guerre entre la Russie et l?Occident, n?est comparable ? celle qui a oppos?s les USA ? l?URSS que par les risques d?embrasement plan?taire qu?elle pr?sente alors que les progr?s de l?armement depuis apparente ce risque ? celui de la pure et simple destruction de l?humanit?.

Dans les deux cas les faucons ?tasuniens sont incontestablement les agresseurs, cela ne saurait ?tre remis en question, ni l?URSS de Staline, ni la Russie de Poutine n?ont menac? de guerre les USA de quelque mani?re que ce soit et par contre l?OTAN trahissant ses promesses n?a cess? d?entourer la Russie toujours plus cern?e de plus pr?s par une ceinture militaire mena?ante. L?Ukraine et les manipulations jusqu?aux meurtres commis par les Occidentaux pour y prendre le pouvoir ?tant l?ultime provocation, celle ? laquelle la Russie ne pouvait pas ne pas r?pondre. La cause de la guerre est le refus par l?Occident d?accorder une part du pouvoir d?cisionnel et des parts de march? suffisante ? la Russie, qui elle veut ?tre une des acteurs dominants d?un Ordre n?o lib?ral multipolaire.

Et il est clair que cette attaque a eu lieu maintenant pour des imp?ratifs d?agenda de la globalisation et de sa cr?ation de gouvernance mondiale Unipolaire sous direction de l?Ordre Marchand occidental, mais aussi d?autre part parce qu?il fallait agir avant que la Russie n?ait renforc? ses d?fenses,??qu?elle ait eu les moyens de ses ambitions?; celles que manifeste??sa pr?tention de vouloir (ses corporations) jouer un trop grand r?le dans ce Nouvel Ordre Mondial, de vouloir une trop grande part du g?teau-monde. Sont cause de cette guerre, autant son d?sir de Profit que de Pouvoir celui d??tablir un ordre tripolaire (Tro?ka??) des trois grandes puissances capitalistes USA ? Russie ? Chine, au lieu de cette h?g?monie absolue, le r?ve que poursuivent depuis longtemps les faucons de Washington ? un r?ve transmis de g?n?ration en g?n?ration, que les Bush en ce sens symbolisent – qui d?truisent la plan?te et pratiquent le meurtre massif pour y parvenir, de ces sortes de r?ves qui en font le cauchemar ?veill? d?une toujours plus immense majorit? d?habitants de la plan?te. Mais nous n?avons aucune garantie, que cet ordre tripolaire soit beaucoup plus respectueux de l?humain, tout concoure ? prouver le contraire.

Nous ne sommes donc plus aujourd?hui dans un affrontement de deux mythes ? qui ont fait long feu depuis ? entre ??R?ve am?ricain?? et ??R?volution bolchevique?? dont chacun inexistant dans la r?alit? ont servit de guides ? des g?n?rations enti?res quand il s?agissait de formuler leur r?ve d?avenir, leur projet d?un monde qu?il voulait voir exister.

J?ai mis en ?vidence hier, (d?sol?e pour les fautes et maladresses, j?avance dans l?urgence) quelques aspects du Projet de Poutine, ? travers ses propres paroles qui nous prouve que c?est bien ce Nouvel Ordre Mondial du Monde March? qu?il veut voir exister et que son enjeu ? lui est la place de la Russie dans cette r?organisation du monde. D?autres textes nous montre que ce projet est un projet d?essence fasciste sauf que la supr?matie russe remplace celle des Aryens d?Hitler? qui pour moi ne sont jamais que des pr?textes pour se fabriquer des ??ennemis?? face auquel un peuple donn?, mobilis?, se sentant sup?rieur, de la m?me fa?on que beaucoup ? d?humains se sentent sup?rieurs aux animaux ? n?h?sitera pas ? infliger le pire ? ceux d?finis comme???inf?rieurs??, ??animaux nuisibles??.

Zut alors? v?l? que j?ai compar? Poutine ? Hitler? je vous promets je ne l?ai pas fait expr?s, c?est venu tout seul. Et pourtant si, ils ont ceci de comparable que chacun apr?s avoir subit l?humiliation des alli?s qui ont ?cras? l?Allemagne apr?s la Premi?re Guerre Mondiale, et les parties d?membr?es de ?l?URSS apr?s la chute du Mur, en particulier la Russie, sont des hommes qui voulant restaurer la gloire et l?honneur de leur Nation, de leur Ethnie, au lieu de pratiquer le ??Plus jamais ?a? pour personne, nulle part?? tombent dans le ??cela nous le ferons vivre ? tous les autres qui nous ont m?pris?s??, nous les ferons payer le prix de leur m?pris. Deux petits bonshommes qui pour se venger de l?humiliation d?cide de s?imposer comme ??Surhomme?? et incontestablement en tant que personne Poutine y parvient bien mieux qu?Hitler. Rien ? dire le bonhomme est impressionnant de talents multiples d?velopp?s avec succ?s.

Je pourrais ?piloguer sur les liens entre Poutine et l?extr?me-droite occidentale, sur les compagnes men?es par les m?dias russes destin?s ? l?UE qui martelant d?une part le risque nazi que repr?sente Svoboda et pravy sektor, d?autre part invite ? voter pour l?extr?me-droite et interviewent un Jean Marie Le Pen pour en faire le h?raut de l?avenir de l?Europe. Mais en de?? de ?a, le fait que Poutine soit un partisan inconditionnel du n?o lib?ralisme, acteur convaincu du Nouvel Ordre Mondial, partisan de l?aust?rit? impos?e aux peuples pour le bien des grandes entreprises, reconnaissant les principes de concurrence et de comp?titivit? comme fondateurs du mod?le, me suffit amplement pour dire?: je ne suis pas du parti de Poutine. Point. Sans nuance, c?est ??niet?!??.

Et les doutes qui me restaient de l?opportunit? d?un soutien strat?gique dans la guerre qui pourrait affaiblir les puissances de Washington, se sont effondr?s quand j?ai approfondi son r?le dans l?instrumentalisation du peuple d?Ukraine, le tout avec des airs de Sainte-Nitouche, et de sens de la justice offens?e, se posant en redresseur de torts, alors que si on creuse un peu, nous voyons qu?il n?h?site pas ? sacrifier des ukrainiens ? la gloire de la Russie?

Je n?ai pas approfondi assez pour en donner tous les d?tails, mais donne ? r?fl?chir la mani?re dont il utilise par exemple les 20?000 motards des ??Loups de la Nuit??, une corporation de motards ultra orthodoxes fond?e sur le mod?le des anciens ??Bandits d?honneur?? qui ont s?vit en Russie tsariste comme en URSS et font partie intrins?que des structures sociales russes. Ils se sont mis ? son service dans le conflit ukrainien et ont gagn? la Crim?e puis les autres r?gions de l?Est de l?Ukraine o? ils contribuent activement ? la ??R?sistance?? avec leurs fr?res locaux, une ing?rence dans le conflit qui est quasiment pass?e inaper?ue, et pour cause tout journaliste qui voudrait la mettre en ?vidence est menac?. Quand aux hommes verts, qui n?avaient soit disant aucun lien avec la Russie lors de l??pisode Crim?e, voici qu?ils arrivent massivement en soutient aussi de la R?sistance ne cherchant plus ? dissimuler leurs liens avec Moscou?. Et le reste, on le suppose ? l?avenant, j?ai des ?chos, qui vont de pressions sur la presse ? celles sur les habitants.

Je ne sais si je vais poursuivre ces recherches, parce que ma conviction est faite et que chacun de ceux qui ont des doutes devraient pour notre avenir ? tous mener leurs propres recherches tant pour d?monter la propagande russe qui n?a rien a envier ? celle occidentale, elles se valent en intensit?, mais assur?ment la russe est nettement mieux ficel?e.

O? je voulais en venir, et non seulement de nombreux ?chos le confirment, dans la guerre d?Ukraine, mais ?galement sur d?autres terrains, comme la guerre de Syrie, nous nous retrouvons ? nouveau??dans le cas de figure o? ceux qui ne sont ni pro-russe, ni pro-europ?ens, comme en Syrie ceux qui ne sont ni pro-Asad, ni pro-(ce qu?il faut appeler par son nom)invasion ?trang?re induite et manipul?e par l?occident, sont ni?s par l?invisibilit? ? laquelle les renvoie une culture qui ne tol?re que le dualisme qui implique qu?il faut choisir entre deux partis, celui des bons versus celui des m?chants qui influencent tant les m?dias officiels que les alternatifs.

Nous voyons en Ukraine un peuple r?duit ? la mis?re tant par les corporations orientales Russe et Chinoises que par les Occidentales. Un peuple qui s?est soulev? tout d?abord contre la mis?re et l?indignit? qu?elle entra?ne. Maidan est incontestablement, aussi, un vrai soul?vement populaire massif dont une partie seulement leurr?e par le ??Mythe de la riche Europe?? a pos? le rapprochement avec l?Europe comme revendication et dont l?ensemble s?est vu ? un moment compl?tement d?bord? par des mercenaires ukrainiens ou non au service de l?EU-UE.

Il faudrait revenir sur les analyses des ??R?volutions de Couleur?? dont j?ai traduit quelques-unes particuli?rement int?ressantes au cours des derniers mois, pour comprendre ce processus de r?cup?ration d?un mouvement de soul?vement populaire r?el et l?gitime par des int?r?ts et des objectifs qui lui sont ?trangers, voir antagonistes. Et dans ce cas-ci, cette r?cup?ration du mouvement et accaparation du pays, consistait bien concr?tement en une inacceptable agression de la Russie. Un message qui apr?s tant d?autres nous dit?: oui, les faucons de Washington ne reculent devant aucune guerre, aucun sacrifice d?aucun peuple pour assurer leur h?g?monie totale. Mais c??tait aussi une destruction en r?gle du mouvement de Souverainet? des habitants dans leur pays.

Deuxi?me phase. Si nous reprenons le soul?vement r?el de la population d?Ukraine, nous constatons qu?une partie de ce mouvement ? pour but de se d?barrasser une fois pour toute du joug de la Russie, une des raisons qui en a pr?cipit? une partie des participants dans les bras de l?Europe, et c?est celle-ci, minoritaire, qui a ?t? hyper m?diatis?e par les medias occidentaux, laissant dans l?ombre tous les autres manifestants et les raisons de leur col?re.

Voici que dans une deuxi?me phase, une partie de la population du pays, menac?e par le nouveau r?gime, s?insurge contre ce gouvernement fantoche issu d?un coup d??tat foment? par des puissances ?trang?res. Renversement de cas de figure?: une grande partie de ces nouveaux insurg?s (qui sont souvent les m?mes) veut la Souverainet? Populaire dans un pays qui s?appartient, mais cette fois ce sont les m?dias russes qui occultent ceux-l? pour ne nous montrer que les Russophiles? cela ne vous a pas ?tonn? vous, tous ces gens qui soudain sortaient partout des drapeaux russes?? Les gardaient-ils depuis toujours en r?serve pour ??le cas o????? Un d?tail parmi d?autres.

En Syrie aussi, les anti-Assad qui sont les manifestants initiaux et qui voulaient une d?mocratisation du r?gime, une redistribution de pouvoir au peuple ont ?t? compl?tement b?illonn?s, on en parle tr?s peu malgr? les manifestations massives des d?buts du conflits et il faut beaucoup chercher pour en trouver la trace, malgr? qu?ils repr?sentent un vrai et puissant mouvement populaire, et face aux horreurs des agresseurs-terroristes de la d?stabilisation professionnelles beaucoup d?entre eux ont fini par se ranger du c?t? du moins pire, celui d?Assad.

Je suis persuad?e que Poutine ne voulait pas de cette guerre, mais je suis toute aussi certaine qu?il n?h?sitera pas ? se servir des ukrainiens ? il le fait d?j? – y compris des pro-russes (beaucoup sous la contrainte des ?v?nements) comme chair ? canon mise ? la d?fense de ses int?r?ts et de ceux de ses sponsors.

Comme l?on constat? les Ukrainiens des mouvements populaires de ??gauche?? (au sens large) et de Souverainet? Populaire, leur manque d?organisation, de projet, d?unit??les a rendu incapables d?amener le soutien th?orique et logistique qui aurait permis au vaste mouvement de souverainet? populaire de s?organiser afin de d?fendre ses int?r?ts contre les ambitions des Occidentaux et des Russes pour d?fendre ceux du peuple d?Ukraine. Faute de cela ils se sont fait d?border par le petit nombre de n?onazis et d?linquants pay?s au service de l?Occident. Nous devons tirer les le?ons de cela, notre avenir en d?pend.

Je ne sais quel sc?nario nous r?serve l?avenir, mais je suis certaine que la place que prend cette guerre des Corporations va grandir dans nos quotidiens. Une possibilit? est l?Europe champ de bataille d?une Guerre USA-Russie, mais je n?y crois pas trop, sur ce plan l?, je vois plut?t l?obligation OTANesque d?une participation ruineuse humainement et financi?rement ? une guerre dont le champ militaire resterait ? l?Est. Par contre un sc?nario qui se profile ? l?horizon avec insistance est celui de ??printemps?? d?g?n?rant en guerre civile (cela fait partie du programme des coups d??tat de Gene Sharp dont les printemps sont une variante), mais certains m?dias russes nous y incitent ?galement. Tous les ?l?ments se mettent en place pour radicaliser au sein des populations une division qui se fomente de longue date. Je vois par exemple ces jours-ci ce que le fait de remettre Poutine en question m?attire d?inimiti? (pour le dire gentiment). De plus en plus nombreux sont ceux qui le soutienne ? gauche comme ? tr?s droite.. Et je vois des gens de gauche pr?ts ? voter FN si la Russie le sugg?re. Le rouge-brunisme prend corps autour de Poutine et c?est un danger qui n?est pas n?gligeable. La gauche jaune et la droite moyenne s?alignent r?solument sur l?OTAN comme elles n?ont cess? de le faire avec toujours plus de conviction depuis des d?cennies.

Or je suis persuad?e que nous sommes une immense majorit? ? comme les Ukrainiens – qui ne sommes ni d?un camp ni de l?autre, politis?s ou non,??natifs ou non, qui voulons simplement vivre dignement dans un pays qui appartient ? ses habitants qui prennent collectivement les d?cisions qui les concernent, dans le respect mutuel, et dans la solidarit? quotidienne des humains de bon c?ur, pr?ts ? faire chacun leur part de boulot pour que tous vivent dignement dans Ma?tres ni de l?Ouest, ni de l?Est.

Allons-nous comme les Ukrainiens nous retrouver bient?t dans le regret de n?avoir pas r?ussi ? nous rencontrer, ? nous parler, ? nous ?couter mutuellement et poser ensemble les bases d?une organisation qui nous permette de r?sister aux pires qui nous viennent de toutes parts en nous r?appropriant territoire et d?cision politique.

Dans l??tat actuel de la conscience politique, c?est le plus probable. Seul pourrait encore nous sauver le bon battement d?aile de papillon, au bon endroit, au bon moment, avec la bonne fr?quence. Alors je continue ? battre des ailes, au bord du d?sespoir?

A tous mes fr?res, mes s?urs dans ce combat pour une culture de paix, pour l?avenir digne et souverain, mon amiti?

Anne Wolff

http://les-etats-d-anne.over-blog.com/article-a-tous-les-compagnon-e-s-qui-partagent-la-volonte-de-construire-une-culture-de-paix-123515481.html

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Pour Trump, un soldat peut assassiner sans vergogne !

La petitesse d’esprit du dirigeant de la plus forte armée au monde n’est pas une ...