Accueil / S E C T I O N S / FORUMS-BABILLARDS / La page de Élie l'Artiste / À la recherche de la science secrète du Seigneur / ? la recherche de la science secr?te du Seigneur(7) Nos ?lus provinciaux.

? la recherche de la science secr?te du Seigneur(7) Nos ?lus provinciaux.

(suite)

Le lieutenant prit le dossier et y ?tampa la mention :

IMPORTANT. REMETTRE AU DIRECTEUR DE LA S?RET?.
Il y pla?a ?galement un collant mentionnant :

Dossier br?lant : La plus haute instance eccl?siastique soup?onn?e d?avoir prof?r? des menaces de mort et d?expulsion sans pr?avis.
Il y ajouta une note personnelle :

Ce dossier concerne la culture.

– Je crois bien qu?avec ?a, ceux qui recevront ce dossier vont y apporter l?int?r?t n?cessaire; se dit-il. Il pla?a le dossier dans son casier ?sortie?.

?????? Le lendemain, le secr?taire du directeur de la S?ret? remit le dossier ? son patron. Lorsque le directeur lut ?La plus haute instance eccl?siastique?? il lui retourna aussit?t?le dossier.

– Je ne peux pas prendre de d?cisions au sujet de ce dossier; seul le ministre peut prendre cette d?cision; faites suivre au minist?re de la justice.
– Bien, monsieur le directeur.

?????? Le jour suivant, le sous-ministre se pr?senta au bureau du ministre avec le dossier sous le bras.
– Bonjour, M. le ministre. Je crois que nous avons un probl?me.
– Bonjour, M. le sous-ministre. Nous en avons tous les jours des probl?mes, vous avez remarqu? ?
– Oui monsieur, mais celui-ci concerne la plus haute instance eccl?siastique. C?est un peu d?licat.
– Montrez-moi ?a.

?????? Le ministre prit le dossier et lu : ?Ce dossier concerne la culture?. Il biffa toutes les notes qui pr?c?daient et tendit le dossier au sous-ministre :
– Aucun probl?me pour nous, M. le sous-ministre, faites suivre au minist?re de l?agriculture, s?il vous pla?t. Rien d?autre ?
– De nouveau, M. le ministre ? Non. On continue les travaux d?hier.

– Parfait. Je dois m?absenter pour le reste de la journ?e. Ne me contactez que pour des choses extr?mement importantes. On se revoit dans 3 jours. Bonne journ?e, M. le sous-ministre.
– Bonne journ?e ? vous ?galement, M. le ministre.

?????? Le sous-ministre passant devant sa secr?taire lui remit le dossier :
– Envoyez ce dossier au minist?re de l?agriculture s?il vous pla?t.
La secr?taire pla?a un collant o? s?inscrivait : ?au soin de la secr?taire principale du ministre de l?agriculture?. Et jeta le tout dans le casier ?Sortie?.

?????? Le d?partement en charge de faire suivre les dossiers d?un minist?re ? l?autre faisait la collecte vers 3hres 30. On ramassa le dossier et on l?apporta au centre de distribution. Nous ?tions le vendredi apr?s-midi et le dossier fut plac? dans la livraison du lundi matin.

?????? Vers 11 heures, le lundi suivant, le dossier se retrouva sur le bureau de la secr?taire particuli?re du ministre de l?agriculture. Celle-ci prit le dossier et le pla?a en ?quilibre sur une pile de dossiers sur la tablette derri?re son bureau.
– J?esp?re que le ministre va revenir bient?t de sa tourn?e dans les campagnes. Le travail s?accumule en diable.

?????? Le ministre ne se pr?senta pas de la semaine. Le mardi de la semaine suivante, assis ? son bureau, il fouilla dans la pile de dossiers que sa secr?taire venait de lui apporter. Un dossier attira son attention. Il ?tait biff? de partout, avait 2 collants appos?s sur le dessus de la chemise qui contenait un dossier plus que d?fra?chi. Quelque part sur le dossier on pouvait lire : Ce dossier concerne la culture. Il l?ouvrit et commen?a ? feuilleter le dossier. Il vit de vieilles assiettes, lut quelques phrases qui parlaient du Yin et du Yang et referma le dossier. Il appuya sur un bouton : – Mademoiselle !
– Oui, monsieur ?
– Voulez-vous bien me dire qui est le malade qui m?a fait parvenir ce dossier tout ratur? ?
-J?arrive tout de suite, monsieur !
?????? Elle se pr?cipita dans le bureau du ministre et reprit le dossier.
– Je m?en occupe, monsieur le ministre.
?????? De retour ? son bureau, elle r?fl?chit un instant et se dit : le ministre a mentionn? que ce dossier est celui d?un malade. Elle apposa un autre collant et inscrivit :
?FAIRE SUIVRE AU MINIST?RE DE LA SANT?.?
et jeta le dossier dans la case ?sortie? sur le coin de son bureau.

?????? Mesdames et messieurs, j?ai vaguement l?impression que nous serions mieux de garder notre copie du dossier et de continuer notre recherche nous-m?mes. D?ailleurs, vous l?avez s?rement remarqu?, la majorit? de ce dossier fut r?gl? par une bonne m?re de famille bien ordinaire. Je crois bien qu?il n?est pas n?cessaire de bousculer l?expertise efficace gouvernementale pour atteindre nos objectifs. Retirons-nous, sur la pointe des pieds, de l?environnement des hautes instances de l?autorit? sociale. Personnellement, ils m?impressionnent beaucoup trop pour que j?y sois ? l?aise. (39)

Les quatre ?res.

?????? Nous devons conc?der que le dossier men? par notre sergent enqu?teur est r?gi par une objectivit? et une logique inattaquable. Nous allons continuer notre recherche, si vous le permettez, de la m?me fa?on objective.

?????? Un facteur important de cette enqu?te est le fait ind?niable que
5 500 ans av.J.C., nous retrouvons ? Samarra 2 mouvements contraires inscris comme d?coration sur des assiettes. L?un de ces mouvements, nous le retrouvons, 5 000 ans plus tard, en Chine, l?autre, en Gr?ce et encore en ?gypte. Il est concevable qu?avant cette derni?re date, le mouvement trouv? en Gr?ce et en ?gypte se retrouvait en Chald?e, c’est-?-dire en M?sopotamie.

?????? Ce sc?nario laisse entendre qu?? un certain moment, apr?s 5 500 ans av. J.C., la connaissance de ces deux mouvements oppos?s compl?mentaires fut divis?e comme deux connaissances individuelles contraires. Le concept de compl?mentarit? avait disparu. Assez curieusement, on retrouve le m?me cheminement dans l??volution de la compl?mentarit? homme/femme dans la soci?t? humaine. Avant ?2 000 av.J.C, la femme avait une importance ?gale ? l?homme dans les soci?t?s m?sopotamienne, ?gyptienne et de l?Indus. Apr?s ?2 000 av.J.C, la femme perd son statut ?galitaire au niveau social en M?sopotamie avec l?arriv?e du dieu Marduk. Et comme la M?sopotamie sera la source des civilisations futures, la femme ne r?cup?rera son ?galit? qu?? partir de 1960 ap.J.C. Le concept de compl?mentarit? qui se vivait 5 500 ans av.J.C. ne fait, actuellement, que recommencer ? se manifester dans nos soci?t?s. Et malheureusement, il n?est vraiment pas encore pr?sent partout.

?????? Il faut donc s?attendre ? ce que ce concept d?oppos?s compl?mentaires comme ?tant la base primordiale des connaissances scientifiques soit regard? d?un ?il plut?t r?barbatif par notre soci?t?, encore majoritairement imbue de sa masculinit?. Par contre, malgr? cette ?vidence sociale incontournable, il nous faut bien faire le premier pas. Nous continuerons donc notre recherche objectivement en adoptant cette compl?mentarit? des 2 mouvements, du concept Yin Yang, de l?indissociabilit? du positif et du n?gatif et de l??galit? compl?mentaire entre l?homme et la femme.

?????? En esp?rant, ?videmment que nous ne serons pas accol?s au mur par des ?taureaux? qui se croient sup?rieurs pour la seule et unique raison qu?ils poss?dent un scrotum pendouillard qui risque de leur disloquer les rotules.

?????? Il faut cependant comprendre, due ? la sensibilit? de l?organe, qu?il est tout ? fait possible qu?ils soient constamment d?humeur massacrante, qu?ils soient peu enclins ? se presser ? accepter cette r?alit? et aucunement port?s ? courir vers l?harmonie. ?quip? de cette fa?on, on ne me verrait pas courir souvent, non plus.

?????? Le pas suivant dans cette recherche serait, ? mon sens, de bien d?terminer et de bien d?finir les 4 ?res dont nous avons parl? plus haut. C?est ? dire l??re d?Ouranos, de Cronos, de Zeus et de l?Homme. Ces 4 ?res se succ?dent et ? la fin de l??re de l?homme, nous retournons ? l??ge d?or d?Ouranos.

?????? Commen?ons alors par d?finir qui est Ouranos ?

?????? Ouranos : Selon les grecs, il est ? l’origine o? rien n’a de forme dans l’univers. Tout est confondu. Cet ab?me brumeux s’appelle le Chaos. Combien de temps cela dura-t-il ? Nous l’ignorons encore; ce que l?on sait : c?est qu?? l?origine r?gne le Chaos.

??????? Curieusement, encore une fois, ce concept de Chaos se retrouve chez les Sum?riens, chez les ?gyptiens et presque dans toutes les cosmologies anciennes. On peut toujours adopter l?opinion officielle qui dit que ce concept est le r?sultat d?un imaginaire d?brid? allant jusqu?? l??lucubration, mais il est devenu s?curitaire de ne plus le crier, a peine peut-on le murmurer. Parce que nos connaissances en Astronomie nous d?montrent que la n?buleuse primordiale ?tait effectivement des plus chaotique. Et lorsque nous allons encore plus loin dans le pass? au moyen de l?Astrophysique, on nous apprend que la ?soupe primordiale? d?o? est issu notre univers est un chaos indescriptible. Qu?on l?accepte ou pas, cela ne changera jamais le fait que les anciens ?ignorants?, saisis d??lucubrations chroniques, d?crivaient l?origine de l?univers exactement comme nos savants super-connaissants contemporains.

?????? Ouranos est le premier ?dieu? grec ? se manifester dans l?histoire universelle, apr?s Ga?a qui sortit du Chaos.
?????? ? l’origine r?gnait le Chaos. Ensuite, Gaia (la Terre) devint le socle sur lequel chaque vie trouve son origine.
Dans l?Enuma Elish (on aura probablement un article sur le sujet), Ga?a est appel?e Tiamat; et effectivement, Tiamat deviendra, apr?s la stabilisation de notre syst?me solaire par Marduk, la plan?te Terre (on verra ?a ?galement).

?????? Ouranos ?pousa Ga?a. Dans le r?cit sum?rien, le premier ?poux de Tiamat (Ga?a) est Aps?; Ouranos est donc Aps?. Ils mirent au monde 6 filles et 6 gar?ons, les Titans. Ceux-ci se mari?rent mutuellement et form?rent 6 couples divins.

?????? Voici que l?on d?couvre, au tout d?but de la cosmologie grecque, une structure double du Zodiaque incluant le principe Yin/Yang d?oppos?s compl?mentaires ?d?esses/dieux?. La m?me structure que l?on retrouve dans la cosmologie sum?rienne. Par contre, ? l?av?nement de Marduk, pr?sent? dans l?Enuma Elish, on passe sous silence la f?minit? des d?esses qui ne se devine que dans le genre masculin ou f?minin des noms donn?s aux ?dieux?. Marduk installe le patriarcat et d?valorise la f?minit? en omettant de la souligner. Le mouvement s?amplifiera de plus en plus au cours des ann?es pour finalement ranger la f?minit? au service et sous le joug de la masculinit?. C?est extr?mement g?nant pour les hommes mais on ne peut pas nier l??vidence. On peut toutefois accepter de r?tablir l??quilibre entre hommes et femmes pour atteindre ce que le Tao enseigne depuis longtemps, l?Harmonie. Ce qui est tout aussi g?nant, c?est qu?entre l??poque de l?Enuma Elish et celle des Grecs, l?homme perd la connaissance de l?origine du syst?me solaire. L?Astronomie devient Astrologie. On se rappelle l?histoire des dieux mais on oublie le parall?le avec le syst?me solaire; et pourtant, on donne toujours le nom des dieux aux plan?tes.

?????? On remarque rapidement que le concept Yin/Yang chinois est beaucoup plus exact, complet et repr?sentatif de la composition universelle. Le concept de compl?mentarit? oppos?e se retrouve dans tout ce qui existe; il n?est pas limit? au positif/n?gatif, au f?minin/masculin, au Bonheur/Malheur ou ? la gauche/droite. L?univers est form? de Yin et de Yang. On ne peut pas vraiment traduire les mots Yin ou Yang avec des mots pr?cis repr?sentant quelque chose de d?termin?. Le Yin et le Yang composent un concept ? double facettes, oppos?es, compl?mentaires, qui se retrouve partout dans l?univers et malgr? notre tendance ? ne pas attribuer ? ce concept l?importance qu?il m?rite, il est quand m?me un fait ind?niable constat?. Jusqu?ici, un fait ind?niable constat? se doit absolument de faire partie des affirmations scientifiques.

?????? Au d?but, Ga?a et Ouranos forment un couple tr?s uni, mais Ouranos inflige de mauvais traitements ? Ga?a. Cronos venge sa m?re en amputant Ouranos de ses organes g?nitaux, apr?s quoi il prend la place de ?chef?.

?????? Encore une fois, le parall?le est flagrant entre la cosmologie grecque et l?Enuma Elish. Cronos repr?sente Kingu, le fils et le chef des arm?es de Tiamat, qui d?fendra sa m?re contre Marduk. L??poque de la sup?riorit? de Kingu est caract?ris?e par des actions ou mouvements d?brid?s, par l?anarchie compl?te, extr?mement productive mais sans aucune retenue et sans discernement. C?est ?galement la caract?ristique principale de l??re de Cronos dans la cosmologie grecque.

?????? On d?couvre un d?tail important dans une autre version de la mythologie grecque, celle qui situe l??ge d?or ? l??re de Cronos. On y raconte que durant l??ge d?or, les hommes naissaient de la poussi?re du sol et non de relation sexuelle entre hommes et femmes.
?????? On explique ceci en disant qu?? l??poque, le sens de rotation des ?v?nements ?tait renvers?. Expliquant par l? le fait que les humains sortaient de la Terre ? leur naissance au lieu d?y ?tre enterr?s ? leur d?c?s. Une image d?crivant la succession des ?v?nements dans le sens contraire des aiguilles d?une montre.

?????? On y raconte ?galement que l?humanit? de l??poque de l??ge d?or poss?dait l?aptitude de converser avec tous les animaux et m?me d?apprendre d?eux. On retrouve ici, une aptitude donn?e ? l?homme du paradis terrestre dans la Gen?se. En r?alit?, c?est tout simplement que l?homme de cette ?poque ?tait heureux parce qu?il poss?dait l??quivalence de la conscience animale. Selon les r?cits sum?riens, l?homme mangeait ce qu?il pouvait d?goter dans les pr?s et s?abreuvait dans le ruisseau comme les moutons. Cet ?ge d?or ?quivaut ? celui v?cu par les vaches de mon grand-p?re qui sont extr?mement heureuses de bouffer, de dormir et de donner du lait sans ?tre stress?es par la n?cessit? de survivre. J?imagine que si mon grand-p?re les avait chass?es de son pacage vers la for?t, ces vaches auraient ?t? oblig?es de survivre ?? la sueur de leur front?. Heureusement qu?elles n?ont jamais tent?es de se dire ?gales ? mon grand-p?re, car je soup?onne sa r?action. Quant ? savoir si un jour, les vaches de mon grand-p?re se diront ?gales aux hommes, cela me surprendrait beaucoup, parce qu?au Qu?bec, tout le monde le sait, il n?y a pas de serpents pour les influencer.

?????? Cronos : Ga?a alla donc voir Cronos, le plus puissant des Titans, et lui conseilla la r?volte. Elle l’arma d’une faucille et Cronos trancha le sexe de son p?re pendant son sommeil. Il parvint ainsi ? le remplacer en tant que chef du monde.

?????? On se rappellera (Lorsqu’on aura lu les futurs articles sur les Sum?riens)?que Tiamat, dans l?Enuma Elish, donne ? Kingu le ?rayonnement?, la ?brillance? de Aps?; cette ?brillance? qui rend Aps? supr?me et que nous avons identifi? ? la force d?attraction.

?????? Les Grecs font un parall?le entre cette ?brillance? rayonnante, indice de supr?matie, et le sexe masculin, dont le ?rayonnement? est beaucoup plus court que l??tendue de la force d?attraction d?une plan?te, mais quand m?me, supr?me dans une soci?t? patriarcale. Preuve ind?niable du pouvoir de l?homme sur la femme chez les Grecs, instaur? depuis l??poque du Marduk m?sopotamien.
?????? Curieusement, on ne retrouve pas cette situation sociale de la femme chez les Cr?tois qui ont pr?c?d? de loin, la civilisation grecque. Cette supr?matie masculine s?est donc install?e tr?s graduellement en rayonnant du centre de la M?sopotamie.

?????? Rapidement, Cronos devient aussi brutal que son p?re. Il emprisonne de nouveau les G?ants et les Cyclopes dans la terre, et ayant ?t? averti que l’un de ses propres enfants le d?tr?nerait de la m?me fa?on qu’il avait, lui-m?me, d?tr?n? son p?re, il avale ses enfants au fur et ? mesure qu’ils naissent.
Cronos parvient ? les manger tous, ? l’exception de Zeus.

?????? Rh?a, m?re de Zeus, avait confi? l?enfant ? sa m?re Ga?a. Zeus est ?lev? en secret en Cr?te. Il est nourri du lait de la ch?vre Amalth?e et les Cur?tes frappent leurs boucliers de leurs lances pour ?viter que Cronos n’entende les cris du b?b?.
?????? Zeus ?pouse l’Oc?anide M?tis, qu’il persuade de donner ? Cronos un vomitif, afin de lui faire restituer les 5 autres enfants. Une guerre s’ensuit, au terme de laquelle Cronos est d?tr?n?, en faveur de Zeus. Remarquez ici, que 5 enfants plus Zeus donne 6 personnages, les femmes sont elles ?limin?es ?

?????? Zeus : Hom?re le d?finit comme le premier des dieux et le souverain supr?me des mortels aux actions desquelles il se m?le continuellement. H?siode de son c?t?, contribue ? accentuer la primaut? de Zeus en lui accordant une g?n?alogie et des mythes. H?rodote, lui, n?a jamais rien fait de tel; et, en r?alit?, H?siode ne l?a jamais fait non plus !

?????? ?a me fait toujours sourire lorsque je lis une phrase comme cette phrase sur H?siode,?o? on?oublie de mettre en relief le fait que les r?cits des anciens a?des grecs n??taient pas invent?s par eux, mais provenaient d?anciens r?cits oraux qui dataient de la nuit des temps. Mais continuons, parce que les informations se trouvent quand m?me dans ces r?cits.

?????? Zeus a d’innombrables aventures avec les mortelles, qui mettent au monde la race des ?h?ros? et des ?demi-dieux?. On retrouve ici, immanquablement, l?explication d?j? relev?e dans la Gen?se au sujet de l?origine de ces ?H?ros, homme de renoms? qui sont les enfants n?s de l?union entre les femmes des hommes et les fils de Dieu avant le d?luge.

?????? Zeus assure ainsi entre les dieux et les hommes une sorte de hi?rarchie dont son pouvoir tire b?n?fice. La mythologie grecque dit exactement la m?me chose que les r?cits sum?riens chez qui les ?dieux? s?assur?rent le service des hommes en tant que main-d??uvre (cheap labour) pour subvenir ? leurs besoins.

?????? Zeus appara?t comme l’image de l’apaisement, de l’ordre, de la sagesse et de la justice. Les r?gles qu’il ?labore pour les cieux et les dieux, il les ?tablit ?galement chez les hommes. Tout comme Marduk qui repr?sente le syst?me solaire ? Babylone. Les rois, d?sormais, gouvernent les cit?s et les peuples en rendant des comptes aux dieux. Ce serait de me r?p?ter continuellement de souligner l?identicit? des r?cits sum?riens avec la mythologie grecque; et je commence ? en avoir assez. D?ailleurs, si certains n?en sont pas encore convaincus, ils le seront en lisant mes articles sur?Le probl?me?sum?rien, sinon ils ne le seront jamais et nous perdons notre temps ? nous r?p?ter.

?????? Finalement, Zeus tr?ne en majest?, affubl? de ses attributs ordinaires et souverains; l’aigle et la foudre. L?aigle (ou le Faucon que l?on verra ?galement, repr?sentant les ?Seigneurs civilis?s? originaires de la mer Noire), et la foudre (qui pourrait facilement repr?senter?tout autant?un serpent). Embl?mes de ces Seigneurs civilis?s qui s?installent en M?sopotamie et en ?gypte. Les aigles (ou faucons) doivent cependant se confronter au groupe Serpent, 2?me groupe de Seigneurs civilis?s, ? qui est confi? le continent africain. Cette affirmation?sera soutenue par nos deux?s?ries d’articles ? venir?: ?L??nigme ?gyptienne? et ?Le probl?me sum?rien?.

? suivre

??????????????????????????????????????????????????????????????? Elie L’Artiste

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La réforme de l’assurance-chômage: un durcissement violent

Ci-dessous un article de Nolwen Weiler de Basta !    « Je n’ai jamais vu ça, ...

One comment

  1. avatar

    Comme vous pouvez le constater, l’analyse du sujet prend une direction complètement différente de celle prise dans Zeitgeist.

    D’ailleurs dans Zeitgeist, on ne fait que signaler les similarités entre les différentes religions importantes sans vraiment les analyser.

    Ici, nous allons analyser jusqu’au bout, la base de cette similitude. Nous démontrerons qu’aucune des analyses antérieures des religions et de leur constat n’était assez poussée.

    La base de toutes ces religions est strictement « scientifique » et très en avance sur ce que nous connaissons actuellement.

    Vous verrez, nous serons bien obligés de l’admettre honnêtement, aussi impossible que cela puisse nous paraître.

    Amicalement

    Elie l’Artiste