Accueil / S E C T I O N S / FORUMS-BABILLARDS / La page de Élie l'Artiste / À la recherche de la science secrète du Seigneur / ? la recherche de la science secr?te du Seigneur(17) La m?g?re apprivois?e!

? la recherche de la science secr?te du Seigneur(17) La m?g?re apprivois?e!

(Tr?s jolie actrice du t?l?film r?alis? par Pierre Badel en 1964. Son nom est Rosy Varte).

?La m?g?re apprivois?e!?

??????? Voil? chers lecteurs, c?est fait?!? Mon ami m?a permis de vous d?voiler une partie de sa vie pour fin de v?rification des influences zodia..

?Bonjour?!? Je suis bien chez M. Elie l?Artiste??

?- En effet, madame, c?est bien ici, et bonjour ? vous aussi?!

?Voil??!? J?ai entendu parler des ?lucubrations que vous d?blat?rez sur le journal-citoyen centpapiers.? Je ne peux accepter le risque que vos id?es repr?sentent pour notre soci?t?, et continuer de permettre l??dition de conneries pareilles. Je suis ici parce que je tiens ? y rem?dier!

?- Mais, vous vous ?nervez pour rien. Il est fort probable que mon ?diteur soit enti?rement de votre avis et que l??dition de mes travaux soit arr?t?e ?ventuellement. Malgr? que ce ne soit pas la politique? chez centpapiers.com;? Mais qui ?tes-vous donc, ch?re madame??

?– Je suis l??pouse de M. le Pr?sident directeur des sceptiques internationaux, mon cher ami.? Depuis exactement 18 ans que nous vivons le parfait bonheur.? Jamais, pas une seule seconde, cette p?riode ne fut obscurcie du moindre petit nuage.? Et suite ? sa visite chez vous, il est offusqu?, je pourrais m?me dire enrag?, et rien ne va plus chez nous.

?- Eh bien, ch?re madame, quoique n??tant pas pr?sident directeur g?n?ral, vous me voyez actuellement ?galement sceptique.? Il ne s?est absolument rien pass? d?extraordinaire lors de la visite de votre ?poux.

– Rien d?extraordinaire ???? Vous avez os? flanquer le PDG des sceptiques ? la porte de chez vous et vous en minimiser les cons?quences???

?- ?coutez; essayez de comprendre.? Il est entr? ici en voulant pi?tiner mon jardin.? Je l?ai tout simplement flanqu? ? la porte.? ?a m?a paru tout ? fait naturel.? Je fais toujours la m?me chose dans ce genre de situation.? Ce doit ?tre ? cause d?un g?ne dont j?ai h?rit? depuis le jardin d??den.? Mais qu?entendez vous faire exactement??

– Je viens pour essayer de vous raisonner si cela est le moindrement possible.? Vous faire prendre conscience de vos ?garements et peut-?tre ?viter que des erreurs importantes ne soient r?pandues ? travers la population.? Je suis de celles, cher monsieur, qui osent prendre leurs responsabilit?s sociales, ne vous en d?plaise !

– Mais ?a ne me d?pla?t pas du tout?!? Au contraire allez-y, je vous prie, et? raisonnez mes ?garements.

– Commen?ons par r?gler le cas de ces influences venant de la nuit des temps, install?es ? travers l?univers, qui ?limine tout libre arbitre. ?Comment pouvez-vous d?fendre une id?e semblable??

– Bon?!? Disons que je ne recommencerai pas ? r??crire tout ce qui a d?j? ?t? compil? jusqu?ici.? Qu?est-ce qui vous tracasse exactement??

– Dites-moi, pour commencer, ce que vous pensez de la? pens?e ?? La totalit? des recherches neurobiologiques explique que la pens?e est le r?sultat d?une interaction entre les neurones.? Par contre, vous, vous semblez vouloir indiquer que la pens?e pourrait se situer ailleurs que dans le syst?me nerveux.? Y a-t-il une autre partie de l?anatomie que vous suspectez d?embl?e??? Les pieds peut-?tre??

– En fait, j?aurais pr?f?r? vous dire ce que je crois de la?croix; mais non, je ne suspecte aucune partie sp?cifique de l?anatomie d?embl?e.? Je ne fais que r?futer cette th?orie qui dit que la pens?e est mat?rielle, m?me si ceux qui l?affirment sont ?neurologuissimus?

????????En physique, la science nous apprend que??le photon est une particule de lumi?re.? Cette particule de lumi?re est le vecteur de la force ?lectromagn?tique?.

?????? ?Remarquez que je me fous compl?tement de qui a affirm? ceci, l’important n’est pas ??Qui??, mais ??Quoi??.? Ce qui signifie que, par exemple, dans le mot ?Spinoza? ou le mot ?Descartes?, je ne d?c?le rien d’explicatif ou de logique ou encore de connaissances sp?ciales, je me limite ? n??tre influenc? que par leurs paroles et non leur suppos? prestige ou leur ?tiquette d’identit?.

????????? par exemple, il est ?vident que la lumi?re ou plut?t le photon, si vous pr?f?rez, n’est pas la force ?lectromagn?tique elle-m?me; il n?en est que le ?transporteur?, ou le ?vecteur?.

Vecteur, d?finition?:

1) Animal transmettant un agent infectieux d’un sujet ? un autre.

2) Chose ou personne qui sert d’interm?diaire.

3) V?hicule capable de transporter une charge nucl?aire (militaire)

???????? Un vecteur est ce qui ?transporte?.? Donc ici le photon ?transporte? la force ?lectromagn?tique. Tout comme un camion transporte un voyage de foin.? Il ne faut pas identifier le camion au foin.? Les vaches n’aiment pas ?a du tout et souvent, s?y cassent les dents.? D?ailleurs, preuve de leur sagesse, elles n?identifient pas le camion au foin, elles.

???????? Que les neurones soient la route employ?e par les vecteurs de l’esprit (pens?e, ?motion, etc.) n’a rien de surprenant, c’est tout ? fait normal. ?D?autre part, que les pens?es voyagent gr?ce ? des vecteurs, c’est facilement compr?hensible. Surtout en constatant l’importance de la pens?e qui, selon l’?motion ressentie, d?clenche un neurotransmetteur sp?cifique; ce qui signifie que la pens?e choisit alors son « v?hicule/vecteur ».? Ces neurotransmetteurs deviennent donc des vecteurs d’?motions ou encore de pens?es.?

????????? Il ne faut surtout pas faire l?erreur de croire que le camion est le voyage de foin.

???????? La pens?e ne poss?de que 2 dimensions; un d?but et une fin. M?me si on dit parfois que certaines pens?es sont ??paisses? ce n’est qu’une figure de style.? La pens?e n’a pas d’?paisseur.?

????????? L’univers de la pens?e est un univers ? 2 dimensions,? on ne prend conscience que d’une seule pens?e ? la fois et elles se suivent ? la queue-leu-leu au niveau conscient, m?me s?il est possible que plusieurs neurones soient activ?s en m?me temps.?

????????? Ajoutons que la m?moire est une fonction intellectuelle qui permet de retourner en arri?re,? et l’imagination nous permet de consid?rer les possibilit?s futures selon les donn?es pass?es.

???????? L’univers de la pens?e pr?c?de l’univers ? 3 dimensions.? D’ailleurs, peu de gens ne savent pas qu’il faut penser avant d’agir.? L’univers ? 3 dimensions est celui qui concr?tise l’action, il est l’univers o? l’Action est sa seule fonction et sa principale caract?ristique.

???????? Descartes avan?ait un concept erron? en disant ?Je pense donc je suis?.? Mais la raison en est qu’il m?lait ses cartes, Descartes.? S’il avait r?fl?chi un peu plus, il aurait dit : ?Je suis donc je pense, et je pense donc j’agis.?

?– Cher monsieur, vraiment vous passez date !? J?avoue que longtemps, la science a entretenu une s?paration entre le corps et l’esprit, estimant notamment que les sentiments n’avaient rien ? faire avec la biologie.? Mais depuis cette ?poque les choses ont chang? consid?rablement.

– Je suis parfaitement d’accord avec vous, madame; mais cette s?paration dont vous parlez ne s’applique qu’? la science exclusivement; parce que le commun des mortels croit depuis longtemps, je dirais m?me depuis des mill?naires, que les ?motions, les convictions, etc. (autrement dit : la pens?e) a un effet direct sur la sant?.? Bon?!? On peut toujours affirmer que la sant? n’a aucun rapport avec la biologie et que le vecteur des ?motions est l’?motion elle-m?me, mais dans ce cas, ce sont les chapeaux qui m?nent la discussion et non la t?te.

???????? Quant ? l’affirmation nouvelle qui dit que ??m?me les organismes tr?s simples ont des ?motions??, comme vous pouvez le constater, je me tiens au courant, je suis encore enti?rement d’accord.??La pens?e est partout dans la mati?re puisque celle-ci est la concr?tisation de celle-l?. L’univers ? 3 dimensions est tout simplement la concr?tisation de l’univers ? 2 dimensions.? Dixit : toute personne qui, objectivement, compile les informations scientifiques en r?fl?chissant ? leurs implications sans se laisser influencer par ses propres dogmes de Foi envers le prestige de qui ou quoi que ce soit.

???????? ? vos yeux, je peux parfaitement avoir tort dans mon raisonnement, mais certainement pas avant que vous ayez r?fl?chi s?rieusement ? ce que je viens de vous dire.? Si je suis certain d?une chose, c?est bien de celle-l??!?

???????? Et si j’ai tort, je suis le seul responsable, puisque je ne me suis pas cach? derri?re aucune autre autorit? prestigieuse pour ?laborer mon opinion.? J’en suis donc le seul coupable et je deviens enti?rement responsable de mes opinions.

?– Mais vous ne m?avez toujours pas expliqu? d?o?, selon vous, provient la pens?e, si ce n?est pas du syst?me nerveux, ni d?une autre partie de l?anatomie, d?o? alors, pour suivre votre pens?e, viendrait le ?foin? ? ?Cette question m?appara?t importante pour suivre votre raisonnement, et je vous dis tout de suite que je me permettrai de la ramener, si ? nouveau, vous n?y r?pondez qu?indirectement.

????????? N?anmoins votre affirmation ? l?effet que la pens?e n?aurait que ?2 dimensions? (?) et ne serait trait?e qu?une seule ? la fois par notre conscient est clairement ? l?oppos? de la r?alit? et de ce qui est expos? constamment en neurosciences : la pens?e n?est pas un son monosyllabique o? chaque note suit sagement l?autre mais bien une multitude ? peine imaginable de notes jou?es concurremment et de concert ? la mani?re d?un orchestre symphonique, voire m?me de mille orchestres symphoniques !? Ici encore je ne peux que me demander o? vous prenez vos r?f?rences pour affirmer le contraire de ce qui est clairement et solidement ?tabli.

?- Mais le son qui est produit n?est pas le violon !

?– Laissez-moi terminer s?il vous plait !

?????????? Je crois que vous avez mal saisi, ?galement, le sens donn? ? l?expression ?s?paration corps et esprit?.? Elle d?signe en fait la dualit? ?corps/?me? propre ? une vaste majorit? de religions, dualit? qui a ?t? longtemps et jusqu?? tout r?cemment ?pargn?e par la science en raison de l?importance de ce dogme et du tabou qu?il constituait, et qu?il constitue encore aujourd?hui dans certains milieux croyants.?

????????? Ce dogme n?en a h?las plus pour longtemps si on regarde les pas de g?ants qui sont franchis dans des laboratoires aux 4 coins de la plan?te pour conna?tre l?origine r?elle et tangible et tout ? fait biologique de nos ?motions et de nos pens?es, et en 3 dimensions s?il vous plait !

-Je dois vous remercier pour avoir pris le temps de bien identifier vos questions.? ?a me facilite la t?che pour y r?pondre.? Voici celles que j’ai pu relever?: ?Vous ne m?avez toujours pas expliqu? d?o?, selon vous, provient la pens?e si ce n?est pas du syst?me nerveux ni d?une autre partie de l?anatomie, ou, pour suivre votre pens?e, d?o? vient le foin ??

???????? Cette question est tr?s pertinente, ch?re amie et toute ? votre honneur.? Le ?foin? vient des grandes prairies canadiennes.? Donc le foin a obligatoirement une origine mat?rielle.? Et nous devrions ?tre d’accord.

???????? Malheureusement, ce ne sera pas le cas; parce qu’on sait tr?s bien qu’avant l?installation des agriculteurs dans les grandes prairies canadiennes, aucun foin n’y poussait.? Mais alors, qu’a-t-il pu bien se passer pour qu’un changement aussi important s’y produise, me demanderez-vous ?

???????? La r?ponse est plut?t simple : pour qu’il y ait r?colte, il faut semer et pour semer ?a prend, tenez-vous bien…?un semeur.

???????? La r?ponse ? votre question : ?d’o? provient la pens?e?, est : du penseur.? Il ne reste qu’? identifier celui-ci.? Et la r?ponse ? ?d’o? provient le foin?, est : de l’agriculteur.? Vous pouvez aller l’identifier lui aussi, si c’est n?cessaire, pour vous assurer de son existence r?elle. ?L?Ouest canadien est une tr?s belle r?gion du Canada, soit dit en passant, et se trouve dans cette direction ->, toujours tout droit.

???????? Donc, si un camion de foin arrive par la route de l?Alberta, nous sommes d’accord que le camion n’est pas le foin.? Mais, m?me si on peut dire que l’origine du foin est l’Alberta, on ne peut pas dire que ce fut Alberta ??qui a fait que ce foin existe??.

???????? Le parall?le avec le syst?me nerveux est que les neurones sont la route prise par l’information.? Les pulsions ?lectriques dans les neurones sont les vecteurs (transporteurs, camions) de l’information, les neurotransmetteurs sont les ponts qui servent ? l’information pour traverser les intervalles appel?s les synapses, etc.? Mais nous n’avons pas encore ni mat?rialis? l’information c’est-?-dire le ?foin?, ni trouv? sa source ou son origine.? ?a me parait ?vident.

???????? Vous avez dit?: ??N?anmoins votre affirmation ? l?effet que la pens?e n?aurait que ?2 dimensions? (?) et ne serait trait?e qu?une seule ? la fois par notre conscient est clairement ? l?oppos? de la r?alit? et de ce qui est expos? constamment en neurosciences…??

???????? ?L?-dessus, vous devrez m’excuser parce que m?me si la neuroscience me torturait pour penser ? 2 choses simultan?ment, je n’y parviendrais pas.? Je ne peux penser qu’une seule chose ? la fois.? Peut-?tre est-ce parce que je n’ai qu’un seul neurone ??

???????? Est-ce que vous, vous pouvez traiter 2 pens?es simultan?ment ?? Par exemple, pouvez-vous penser au go?t du chocolat en conscientisant la beaut? de vos souliers ?? Moi, je ne le peux pas.? Je dois cesser de penser au chocolat pour pouvoir me pencher sur l’apparence de mes souliers.

???????? Vous venez de dire ?galement?: ??qui par l?expression ?s?paration corps et esprit? d?signe en fait la dualit? ?corps/?me???

????????? Encore une fois, pour affirmer ceci, il faut identifier l’?me ? l’esprit; ce qui est une erreur aussi impropre que d’identifier ?3 dimensions? et ?2 dimensions?.? Pour mieux me faire comprendre, disons plut?t : identifier le ?penseur? ? la ?pens?e? ou encore l’agriculteur au foin.

???????? Je vous ferai remarquer que dans la religion catholique, on n’identifie pas le penseur ? la pens?e; et on n’identifie pas non plus la pens?e ? la mati?re.? On prend le soin de s?parer et d’identifier chacun : P?re, Esprit Saint et Christ.? Peut-?tre que l?objectivit? de Jean le Baptiste est plus scientifique, en fin de compte ?? ? la condition toutefois que le P?re soit consid?r? comme la source, l’Esprit comme sa pens?e et le Christ comme la concr?tisation de cette pens?e.

???????? Malheureusement, en science on ne s?pare pas les stages ?volutifs encore.? On dit qu’il existe 12 briques fondamentales de l’univers tout en ajoutant que notre univers mat?riel n?est form? que de 4 de ces briques.? O? sont donc les 8 briques manquantes ?? La question n’est pas encore dans l’agenda.? Par contre, on sait qu’il existe des neutrinos tauiques, des neutrinos muoniques et des neutrinos ?lectroniques.? ?a devrait permettre, ? ceux qui le veulent, de d?finir 3 stages ?volutifs du neutrino; ?a pourrait aider la recherche.

????????? Vous ajoutez, de plus, ??l?origine r?elle et tangible et tout ? fait biologique de nos ?motions et de nos pens?es, et en 3 dimensions s?il vous plait !?

????????? Ici, je me dois de vous demander de sp?cifier si vous parlez de l’origine ou de l’?motion.? Si vous parlez de l’origine ? 3 dimensions des ?motions, je ne sais plus quoi vous r?pondre; disons que dans ce cas, le ?1? tire son origine du ?3?; et l? c’est moi qui se retrouve dans le brouillard total devant cette aberration.?

???????? Si, par contre, vous donnez 3 dimensions ? l’?motion, veuillez, s’il vous pla?t, aussit?t retourn?e chez vous, me faire parvenir au plus t?t 10 m?tres cubes d’?motions, les plus plaisantes possibles, s.v.p.

?-? Vous vous ?garez, M. l?Artiste; vos explications n?ont ni queue ni t?te.

– Et bien pour vous aider, voyons ce qu’est en r?alit? cette route appel?e le neurone?:

??????? Le neurone, unit? fonctionnelle du syst?me nerveux, est responsable de l’?mission et de la propagation du message nerveux.

C’est une cellule ?excitable?, qui transmet et propage, en fonction des informations qu’il re?oit, des signaux ?lectriques.? Cette propri?t? est due ? la pr?sence, dans la membrane plasmique, de prot?ines sp?cifiques, qui laissent passer certains ions : les canaux ioniques.

???????? C’est aussi une cellule ?s?cr?trice? tr?s particuli?re, dont le produit de s?cr?tion est le neurotransmetteur.? La s?cr?tion, tr?s focalis?e et dirig?e uniquement vers les cellules avec lesquelles le neurone est connect?, se fait au niveau des synapses.? Le neurone diff?re ainsi (? quelques exceptions pr?s) des autres cellules s?cr?trices de l’organisme comme les cellules hormonales, qui lib?rent leur produit de s?cr?tion dans la circulation sanguine (scr. endocrine).

Maintenant qu’est-ce qu’un neurotransmetteur ?

?

????????? Le neurotransmetteur est un produit chimique qui passe une information d’un neurone ? l’autre, d’une cellule sensorielle au neurone ou encore d’un neurone au muscle.?

??????? Le neurotransmetteur se retrouve exclusivement dans le synapse.

????????Il nous reste toujours ? identifier cette information (la pens?e elle-m?me) qui se prom?ne dans le neurone et dont les vecteurs sont les signaux ?lectriques et les neurotransmetteurs.? Je ne vois encore rien ici.

??????? J’imagine qu’en ?tudiant les diff?rents neurotransmetteurs, on devrait trouver la boulette de pens?e ?? Allons-y !

???????? L’ac?tylcholine est un neurotransmetteur excitateur tr?s r?pandu qui d?clenche la contraction musculaire et stimule l’excr?tion de certaines hormones.? Dans le syst?me nerveux central, il est entre autre impliqu? dans l’?veil, l’attention, la col?re, l’agression, la sexualit? et la soif.

??????? Il est impliqu?, mais n’est pas l’?veil, ni l’attention, ni la col?re, etc.? La question est qu’est-ce qui d?clenche l’?mission d’ac?tylcholine ?

???????? La dopamine est un neurotransmetteur inhibiteur qui est impliqu? dans le contr?le du mouvement et de la posture.? Il module aussi l’humeur et joue un r?le central dans le renforcement positif et la d?pendance.

?????? Il n’est pas, lui non plus, la ?pens?e? qui d?clenche l’?mission de dopamine, c’est ?vident. ?Le ??d?clench? ne peut pr?c?der le ??d?clencheur??, du moins, ? mon humble avis.

??????? Le GABA (pour acide gamma-aminobutyrique) est un neurotransmetteur inhibiteur tr?s r?pandu dans les neurones du cortex. Il contribue au contr?le moteur, ? la vision et ? plusieurs autres fonctions corticales.? Il r?gule aussi l’anxi?t?.??

????????Mais il n’est ?videmment pas l’?anxi?t??.

??????? Le glutamate est un neurotransmetteur excitateur majeur associ? ? l’apprentissage et la m?moire.

????????Mais il n’est pas ce qui est appris, ni ce qui est m?moris?.

??????? La noradr?naline est un neurotransmetteur important pour l’attention, les ?motions, le sommeil, le r?ve et l’apprentissage.? La noradr?naline est aussi lib?r?e comme une hormone dans le sang o? elle contracte les vaisseaux sanguins et augmente la fr?quence cardiaque.

??????? Mais il n’est pas l’?motion, ni le r?ve, etc..

??????? La s?rotonine contribue ? diverses fonctions comme la r?gulation de la temp?rature, le sommeil, l’humeur, l’app?tit et la douleur.

??????? Mais il n’est pas, ni l’app?tit, ni la douleur.

?????? Y a-t-il quelqu’un parmi nos lecteurs qui per?oit l’identit? de la pens?e, ?motion ou sujet de r?flexion dans ces neurotransmetteurs ?

?????? Pourtant cette pens?e se doit bien de traverser le synapse pour voyager ?? Tout ce que nous pouvons dire des synapses jusqu’ici, c?est que ce sont les ??chemins?? employ?s par une information qui voyage; et les neurotransmetteurs sont les v?hicules transportant cette pense?e.? O? est la pens?e dans ces v?hicules ?? Le v?hicule ?tant des pulsions ?lectriques et des produits chimiques qui se prom?nent sur la route neuronale.?

??????? Il est ?vident que ces d?couvertes scientifiques sont une r?ussite extraordinaire de pr?cision dans la recherche; on ne peut le nier ou en d?valoriser le m?rite, mais on n’a pas encore identifi? la pens?e comme telle.? On n’a identifi? que ses moyens de locomotion et son trajet.? Ce qui est quand m?me prodigieux.? Par contre, jusqu’ici, rien ne d?montre que le syst?me nerveux soit la ?source de la pens?e? ou m?me la pens?e elle-m?me; il n’en est encore que le trajet pratiqu? par ses moyens de locomotion.? Peut-?tre serait-il pr?f?rable de nous en tenir au cheminement ?volutif normal du ?1? qui produit ?2? pour ensuite le concr?tiser en ?3? ?

– Monsieur le philosophe amateur, je vois que vous y mettez le paquet?!? Mais vous donnez vraiment l?impression de vous torturer les m?ninges et de tourner en rond sur l?origine de la pens?e, pourtant toute simple. Permettez-moi, alors, de faire de m?me.? La solution est claire et elle ne tient qu?en un mot et un seul : TAUXCHOU !

??????? Oui, oui vous avez bien entendu?: Tauxchou ! ?Comme dans ?taux? horaire, suivi de ?chou? la plante comestible !

?????? En fait, et j?esp?re que cette exp?rience n?est pas trop traumatisante pour vous, car ce mot n?existe nulle part et ? plus forte raison n?existait pas, il y a une seconde ? peine, dans vos pens?es.? Et pourtant maintenant il y est bel et bien, pas en chair et en os mais bien en neurones et en synapses !

Si vous ?tes un humain, c?est sous cette forme que vous venez de stocker ce mot dans votre m?moire ? court terme, et peut-?tre m?me, qui sait, dans votre m?moire ? long terme si par exemple, vous vous rem?morez ce passage ce soir ou demain.?

??????? Vous voyez qu?il n?y a pas ? tourner sans dessus-dessous les provinces de l?Ouest canadien pour faire pousser un brin de foin !? Il en na?t partout autour de nous ? chaque instant ou plus pr?cis?ment ? chaque stimuli qui est achemin? ? votre syst?me nerveux.

??????? De plus et pour commenter votre univers de la pens?e ? 2 dimensions, les neurones ont beau ?tre minuscules, ils ont n?anmoins 3 dimensions, vous en avez d?ailleurs pour plusieurs centim?tres cubes l?, tout juste entre vos deux oreilles, qui stockent vos souvenirs et les ?motions qui s?y rattachent, point n?est besoin d?en commander des m?tres cubes !

??????? Quant ? votre incapacit? de faire plus d?une chose ? la fois avec votre pens?e, je veux bien croire que les hommes sont, selon certaines sources, handicap?s par rapport aux femmes sur cet aspect (en raison d?un corps calleux plus ?troit qui am?ne une s?paration plus prononc?e des deux h?misph?res cervicaux) mais croyez-moi vous pouvez faire mieux que de penser ? une chose et une seule ? la fois.? Pr?t pour une autre exp?rience ?? Aillez, un peu de courage ?a ne fera pas mal je vous le garantis !

– Allez-y madame; chez moi le visiteur poss?de certains privil?ges, malgr? la norme du jardin.

– Bon, ? mon signal, vous allez fredonner dans votre t?te (ou ? tue- t?te, si vous pr?f?rez) la chanson ?Au clair de la lune?; jusque l? ?a va??? Et pendant que vous la fredonnez, lisez la phrase qui suit : GO pour le fredonnement?: LES TAUXCHOU, C?EST QUAND M?ME PLUS QUE DU BONBON !

?????????Hi, hi, hi ! ?Et voil? !? Bravo, je suis s?re que vous ?tes en train de r?ussir ce tour de force.? Et, si vous ?tiez en forme, on pourrait en rajouter quelques ?tages, comme une 3e strate o? vous auriez ? passer l?aspirateur pendant que vous faites les 2 actions pr?c?dentes, et une 4e o? votre pitou ou votre minou favori demanderait la porte en m?me temps que les 3 autres op?rations se d?roulent.? Toutes ces actions utilisent ? un degr? ou un autre votre facult? de penser, et ce, concurremment.

??????? Quand j?entends les mots ? consonance scientifique que vous employez, on voit que vous cherchez des appuis solides ? vos id?es; c?est tr?s clair, mais au total ?a ressemble plus ? de la num?rologie et ? de la science-fiction, et ce que vous dites n?a finalement rien ? voir avec ces sciences elles-m?mes mais plut?t avec ce que vous aimeriez qu?elles soient et qu?elles disent. Je vous cite un extrait scientifique qui vous aidera ? mieux comprendre le fonctionnement de la pens?e humaine :

??????? ??Chaque fois que nous apprenons quelque chose, des circuits nerveux sont modifi?s dans notre cerveau.? Ces circuits sont constitu?s d’un certain nombre de cellules nerveuses (ou neurones) qui communiquent entre elles par des jonctions particuli?res appel?es synapses.

???????? Ce sont ces synapses qui augmentent leur efficacit? suite ? l?apprentissage, facilitant ainsi le passage de l’influx nerveux dans un circuit particulier.

???????? Par exemple, lorsqu’on entend un nouveau mot, de nouvelles connexions entre certains de nos neurones sont sollicit?es?: certains du cortex visuel pour en reconna?tre l’orthographe, d’autres du cortex auditif pour en entendre la prononciation, d’autres encore dans les r?gions associatives du cortex pour le relier ? d’autres connaissances.

??????? Or pour apprendre ce nouveau mot, on se le r?p?te un certain nombre de fois, ce qui a pour effet de s?lectionner et de renforcer les connexions entre ces diff?rents circuits du cortex.? Et c’est cette nouvelle association durable entre certains neurones qui formera le souvenir de ce mot.? L’efficacit? de cette association pouvant d?pendre, bien s?r, de plusieurs facteurs.

???????? Pour se rem?morer ce mot des jours ou des ann?es plus tard, il faut r?ussir ? r?activer ces circuits nerveux.? On comprend qu’il sera d’autant plus facile de le faire que le circuit aura ?t? fortement fa?onn? par un passage r?p?t? de l’influx nerveux d? ? un long apprentissage.? Au contraire, si l’on ne s’est r?p?t? le mot que quelques fois, les connexions entre les nouveaux neurones sont plus faibles, et le nouveau circuit plus difficile ? r?activer.

??????? Tous nos souvenirs (?v?nements, mots, images, ?motions, etc.) correspondent donc dans notre cerveau ? l’activit? particuli?re de certains r?seaux de neurones ayant des connexions renforc?es entre eux.

???????? Nos neurones sont un peu comme une for?t o? l’on fait circuler de l’information.? A force de prendre le m?me chemin dans une for?t, il se cr?e un sentier.? Et ce sentier est d’autant plus facile ? trouver qu’il s’est profond?ment creus? ? force d’y passer.??

???????Et c’est la m?me chose pour nos souvenirs : plus on les repasse dans notre t?te, plus ils se gravent profond?ment dans nos connexions nerveuses.

?- Vraiment, madame, vous m??tonnez.? Je dois dire que vous vous ?tes pr?sent?e ici, beaucoup mieux ?toff?e que votre malheureux ?poux.?

????????? Vous me faites penser, un peu, ? l??pouse d?un certain sergent d?tective de ma connaissance; en moins gentille cependant.? Mais je tiens ? vous remercier pour les deux exp?riences que vous m?avez propos?es.? Le ?Au clair de la Lune? m’a permit de ne pas insister sur le Tauxchou et de me foutre compl?tement que ?a soit du bonbon ou pas.

?????????? J’ai essay? de fredonner pendant que je r?visais les explications que je vous avais donn? et cela a parfaitement r?ussi : tout comme vous, je n’y comprenais plus rien.? Ce qui m’indique que pour comprendre vraiment ce que l’on dit, mieux vaut y mettre toute notre attention.?

?????????? Il me reste encore une autre exp?rience ? faire qui serait d’apprendre un texte d’une pi?ce de th??tre en ne cessant pas de chanter ?? Canada? et en me tenant ? l’attention comme un soldat.? J’ai peur de ne pas y parvenir, ?tant du genre masculin comme vous le voyez; alors si vous vouliez tenter l’exp?rience vous aussi, nous serions probablement fix?s.

????????? Vous semblez insinuer que les informations que je vous ai fournies sont de moi au lieu de donn?es scientifiques. Ce qui me porte ? vous demander o? vous avez acquis cette opinion, qui n’est s?rement pas la v?tre puisque vous vous basez toujours sur des donn?es exactes et prouv?es, que chacun des nouveaux mots appris n?cessitent une nouvelle connexion neuronale ?? Je vous cite?: ?Par exemple, lorsqu’on entend un nouveau mot, de nouvelles connexions entre certains de nos neurones sont sollicit?es.?

????????? Cette information est nouvelle pour moi.? De toutes fa?on, pourquoi une ?nouvelle connexion? pour chaque nouveau mot, puisque le nombre de neurotransmetteurs est limit?.? Si vous aviez raison, un nouveau mot cr?erait un nouveau neurotransmetteur.? Enfin, ? la condition que le neurotransmetteur soit lui-m?me la pens?e.? Par contre, il est vrai que de nouvelles connexions se forment au niveau de l’extr?mit? des axones; l?, vous avez raison.

????????? J’ai pris la peine, cependant, de vous d?crire tous les neurotransmetteurs qui existent et qui, on l’a tr?s bien vu, sont impliqu?s dans certaines ?motions au sens qu’ils sont s?cr?t?s par l’axone ou les axones d’un neurone pour provoquer la r?action biologique d?sir?e.? Je suis d?accord pour dire que tous ces ph?nom?nes sont caus?s par la nature ?motionnelle de la pens?e v?hicul?e, mais pour comprendre que l’influx ?lectrique et le neurotransmetteur sont la pens?e elle-m?me et non une r?action ? cette pens?e, il faut beaucoup plus que fredonner ?Au clair de la Lune?; il faut vraiment le hurler ? tue-t?te.

?AXONE : L’axone transmet les messages de notre organisme (une douleur, un mouvement), sous forme de signaux de nature ?lectrique.

???????? Voici un autre texte que je vous cite ?galement pour vous rendre la politesse, comportant des renseignements scientifiques et que je n’ai pas invent? gr?ce ? la num?rologie que vous semblez conna?tre plus que moi, de toute fa?on.

??????? On y parle de transport; c’est un peu curieux, parce que c’est ce dont je vous parle aussi depuis le d?but L117)

??????? Mais nous allons reposer nos neurotransmetteurs quelques jours et revenir ? cet ?poustouflant d?bat digne d?une certaine p?riode ?volutive du d?but de centpapiers.com.

?? suivre

?????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????? Elie l?Artiste

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Election 2020 (II) : « sittin in limbo » ?

Les machines utilisées pour cette élection ne sont certes toujours pas sûres, mais des règle ...

One comment

  1. avatar

    Cet échange avec la jolie dame s’étend sur deux articles.

    Je n’ai pas pu faire autrement vu l’érudition et l’actualité de son raisonnement. Elle présente l’argumentaire le plus solide que j’ai rencontré ces dix dernières années.

    Bravo à cette « mégère apprivoisée »!!

    Amicalement

    André Lefebvre