Accueil / T Y P E S / Articles / ? la lumi?re d’un si?cle

? la lumi?re d’un si?cle

maroc-24

Le Maroc ? la lumi?re d?un si?cle mouvement?

La pr?sentation du Maroc ? la lumi?re du si?cle dernier, par un Marocain r?put? pour sa rigueur intellectuelle,?est le principal int?r?t?d?un livre posthume publi? ? Casablanca. Son auteur est un ancien ambassadeur du Maroc, Aissa Benchakroun.

Il appartenait ? cette g?n?ration de Marocains trentenaires qui ont particip? aux initiatives et aux actions qui ont contribu? de 1930 ? 1955 ? faire restituer par son colonisateur, l?ind?pendance perdue en 1912, comme cons?quence de l?imp?ritie d?un souverain inexp?riment? et frivole, tomb? sous la coupe des puissances imp?riales rivales europ?ennes apr?s voir mis en faillite son royaume ? la fin du 19eme si?cle. Ce livre est le t?moignage et le testament politique d?un honn?te homme , dont j?ai eu le privil?ge d??tre le contemporain et l?ami, d?s les d?buts de nos carri?res.

Ce jeune homme sorti des Lyc?es que nous avons fr?quent?s, a fait parti des ??hommes de Mohammed V??, qui ont contribu? non seulement ? r?tablir, l?ind?pendance du royaume mais ont su emp?cher que la fin du syst?me colonial?ne provoque les ranc?urs dramatiques et les haines survenues dans d?autres pays dans des circonstances semblables.

Quel qu?ait ?t? le pass? historique, les avantages octroy?s ? un adolescent de bonne famille, les humiliations quotidiennes subies dans son enfance scolaire par ce ??petit Marocain?? ne furent jamais compens?es par l?utile formation dispens?e par des fonctionnaires ??la?ques?? d?vou?s mais d?pendant de l?autorit? toute puissante du Protectorat colonial? Il restait l?amertume.

Ce livre r?alis? par sa fille qui a r?uni les analyses et les articles ?crits de 1988 ? sa mort en 2006, par Aissa Benchakroun, lib?r? de son devoir de r?serve, apr?s avoir pris sa retraite, va permettre ? ses lecteurs europ?ens et, notamment fran?ais, de conna?tre les sentiments politiques intimes d?un citoyen marocain ??fid?le ? Dieu, ? son pays et ? son Roi?? ? l??gard .

??Cette r?trospective, ? la lumi?re du si?cle mouvement? qui vient de s?achever, est le fruit d?un questionnement permanent. Son ton, sa franchise et son ardeur tranchent singuli?rement avec la retenue et la langue de bois qui pr?valent dans les pratiques du personnel de la Carri?re.?? m?a expliqu? sa fille Mme?Zeinab Benchakroun

Le Maroc, en d?pit de l?empathie et de l?int?r?t qu?il suscite en Europe et dans le monde, est encore, mal connu, souvent, mal compris et r?duit ? un r?le de paradis touristique.

Apr?s avoir ?t? soumis pendant trente ans d?ind?pendance sans beaucoup de libert?, ? une gouvernance impitoyable mais quelquefois efficace, le Maroc para?t ?tre entr? depuis 10 ans apr?s l?av?nement d?un nouveau souverain, Mohammed VI, dans une ?re de modernit? plus d?mocratique.

Ce livre posthume d?Aissa Benchakroun aide ? comprendre ce que fut, au cours des derni?res cinquante ann?es, le chemin parcouru au XX? si?cle par la monarchie mill?naire nord africaine la plus proche de l?Europe.

Dans des analyses approfondies il traite des grandes questions qui se posent au monde et notamment, ??le Nouvel Ordre Mondial?? , le ??d?sordre mondial?cons?quence de?la politique ?trang?re am?ricaine??,???les conflits entre?Arabes,?Juifs, Palestiniens et Isra?liens?? ,???l?Occident et?l?Islam , et?la g?opolitique r?gionale nord Africaine .

L?auteur fait ?galement preuve de courage intellectuel et de probit? quand il tente, dans une longue dissertation et en toute objectivit?, de faire un bilan du r?gne du d?funt roi, Hassan II, en remettant ses actions dans le contexte de l??poque.

??Ses ?crits permettront de rajeunir et de retrouver Aissa des ann?es cinquante avec sa franchise cinglante que la diplomatie a adoucie mais pas ?teinte. Un merci d?avoir si bien r?sist? ? l?ali?nation culturelle et au mercenariat politique?? a soulign? le Professeur Mehdi Elmandjra, ?conomiste et sociologue marocain.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Voilà à quoi mènent QAnon et un président fou (7)

Nous voici arrivés à la fin de cette mini-série, c’est le jour de la prise ...