Accueil / A C T U A L I T É / ? Chypre, la population est sous le choc

? Chypre, la population est sous le choc

Beaucoup de Chypriotes ?taient sous le choc, samedi,?apr?s l?annonce d?un accord avec l?Union europ?enne sur un plan de sauvetage de 10 milliards d?euros?comprenant une taxe exceptionnelle sur les d?p?ts bancaires.

L?accord a ?t? conclu dans la nuit de vendredi ? samedi, et les r?sidents de l??le m?diterran?enne l?ont d?couvert ? leur r?veil. Des queues ?taient visibles devant les banques, les particuliers tentant de retirer le plus d?argent possible. Les bailleurs de fonds de Chypre – UE et FMI – ont en effet demand? l?instauration d?une taxe exceptionnelle de 6,75?% sur tous les d?p?ts bancaires de moins de 100 000 euros et de 9,9?% au-del? de ce seuil, ainsi qu?une retenue ? la source sur les int?r?ts de ces d?p?ts.

 

LES BANQUES N??TAIENT AU COURANT DE RIEN

« C?est une catastrophe« , a dit un Chypriote de 45 ans venu retirer de l?argent. « Cela va nous donner envie de sortir de l?euro« , dit un autre, un retrait?. « Je croyais qu?en dessous de 100 000 euros, on n?y toucherait pas« , regrette Andri Menelaou, 25 ans. Je n?ai pas grand chose mais je ne vois pas pourquoi je devrais payer pour les erreurs des banques. » « J?aimerais savoir o? elle est, cette solidarit? europ?enne. Qu?avons-nous obtenu?? Rien« , juge Yiannis Pavlou, un m?canicien de 28 ans. Une allusion ? la Gr?ce, l?Irlande, le Portugal ou l?Espagne, qui n?ont pas eu ? accepter cette taxe exceptionnelle.

« On essaie tous de retirer un maximum d?argent – mais cela ne marche pas tr?s bien, on ne sait pas si les comptes sont bloqu?s ou les distributeurs vides« , a dit ? l?AFP?Joseph, employ? de banque chypriote.?Personne ne s?attendait ? cela – et les banques n??taient au courant de rien« . Les agences bancaires ?taient ferm?es pour le week-end, et jusqu?? mardi matin, lundi ?tant f?ri? sur l??le. Ces retraits ne vont toutefois pas emp?cher la ponction sur les comptes de toute personne r?sidant sur l??le. Les montants correspondant ? la taxe « sont d?j? bloqu?s et ne peuvent plus ?tre transf?r?s« , assure Marios Skandalis, vice-pr?sident de l?Institut des comptables publics de Chypre. Cette mesure est cens?e rapporter 5,8 milliards d?euros au gouvernement.

 

LE GOUVERNEMENT JUSTIFIE UN PLAN « DOULOUREUX »

Le pr?sident Nicos Anastasiades a justifi? ce plan, qualifi? de « douloureux« , par le risque « d?effondrement » du syst?me bancaire qui pr?cipiterait une faillite et une ?ventuelle « sortie de l?euro« . « Nous avions le choix entre le sc?nario catastrophe d?une d?faillance non contr?l?e, et une gestion douloureuse mais contr?l?e de la crise« , a-t-il r?sum? dans un communiqu?. Mr?Anastasiades s?adressera ? la nation, dimanche, alors que le Parlement chypriote se prononcera sur le plan. « La situation est grave mais pas tragique, il n?y a pas de raison de paniquer« , a ?galement tent? de rassurer le porte-parole du gouvernement Christos Stylianides, alors que le ministre des finances Michalis Sarris assurait que « Chypre a choisi la moins douloureuse des solutions« .

Mais Nicolas Papadopoulos, d?put? du parti?Diko?(centre-droit) dont la direction a soutenu l??lection r?cente du pr?sident Anastasiades, Nicolas Papadopoulos, s?est ?lev? contre l?accord en le qualifiant de « d?sastre » pour le syst?me bancaire. « Je veux qu?un repr?sentant du gouvernement m?explique pourquoi cet accord ?tait la meilleure solution« . « Cette d?cision est bien pire que ce ? quoi nous nous attendions et contraire ? ce que nous affirmait le gouvernement encore pas plus tard que la nuit derni?re« , a ajout? le pr?sident de la commission des finances au Parlement, Nicholas Papadopoulos.

lemonde.fr

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCVII) : de la coke, des hélicos, des machines à sous… et Bolsonaro !

Les arrestations se sont donc succédées au Brésil durant l’année 2019, avec en vedette les ...