Accueil / A C T U A L I T É / 80 km/h – Les conducteurs exemplaires seront récompensés !

80 km/h – Les conducteurs exemplaires seront récompensés !

 

Enfin une bonne nouvelle, mais personne n’en parle ou si peu. Edouard Philippe envisage de récompenser les conducteurs exemplaires dès le premier semestre 2018. Dans l’esprit de notre Premier ministre, l’exemplarité au volant se mesure en points. Si vous avez encore vos douze points à la St Sylvestre… Bingo ! Vous toucherez le pactole. Sous quelle forme le chauffeur modèle touchera-t-il son magot ; mystère !  Mais le sujet est étudié par le Conseil national pour la sécurité routière (CNSR). Il est vrai, que l’annonce de la diminution de 10 km/h de la vitesse autorisée sur routes à double sens sans séparateur central, avait passablement énervé une majorité de Français, donc il fallait mettre un peu de miel dans la tisane amère pour calmer les esprits.

Pourquoi ne voir que le côté négatif de la limitation de vitesse.

Le citoyen conducteur sera toujours considéré comme la vache à lait de l’Etat. Si en plus le chauffeur est fumeur, c’est le double coup de pompe. Mais personne ne vous oblige à fumer ni à ne pas respecter le code de la route. Maintenant, essayons de voir le côté positif d’un point de vue écologiste. « Ainsi, l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) explique qu’une vitesse à 80 km/h permet, selon les études, de « diminuer les émissions de NOx, de PM10 et de COV jusqu’à 20%. ». Sans être spécialiste de la question, on peut admettre simplement que diminuer sa vitesse fera baisser le niveau de pollution. Encore faudra-t-il que la limitation soit respectée, mais même si elle ne l’est pas, comme ne l’était pas le 90, il est probable que dans l’ensemble les conducteurs lèveront un peu le pied.

Admettons également qu’un automobiliste qui respecterait scrupuleusement le 80 km/h ferait une économie de carburant. Et comme dans un rêve, que des millions d’usagers de la route suivent l’exemple de ce citoyen exemplaire… Combien de taxe en moins dans les caisses de l’Etat et combien d’argent en plus dans le porte-monnaie du contribuable ? Car, « L’éco-conduite permet de réduire de près de 15% sa consommation de carburant », et « une réduction de vitesse de 10 kilomètres par heure permet d’économiser entre 3 et 5 litres de carburant sur une distance de 500 kilomètres. Soit une économie estimée entre 4 et 7 euros ».

Vous les voyez venir les pressés du bitume avec leurs prétextes qui ne tiennent pas la route… »Je suis en retard mon patron va me tuer », ou « je suis à la bourre pour mon rendez-vous d’une extrême importance », ou encore, « ce n’est pas possible d’avoir les yeux tout le temps sur le compteur de vitesse, faut que je regarde la route ». Et quitter son domicile quelques minutes plus tôt, ce n’est pas possible ? Surtout que pour faire 20 kilomètres à 90 km/h, il faut 13 minutes, contre 15 à 80 km/h. « Et pour une distance de 50 kilomètres, il faut environ 37 minutes et 30 secondes à la vitesse de 80 km/h, contre un peu plus de 33 minutes à 90 km/h.

Un été 2018 moins meurtrier

Oui, il faut l’espérer, mais les années se suivent et ne se ressemblent pas. Pourquoi, en 2017 le nombre de morts en juillet-août avait diminué par rapport à 2016 ? Avec,10 morts de moins en juillet et 5 de moins en août. Pourtant, en septembre, la hausse des décès sur les douze derniers mois était de 1,5% et le nombre d’accidents en augmentation de 4,1%. Alors prudence avec les chiffres, rien n’est écrit à l’avance. Rien ne dit non plus que si la mortalité routière baisse dans un premier temps, sur le long terme elle ne repartira pas à la hausse. Alors qu’en sera-t-il ? Madame Chantal Perrichon proposera peut-être une limitation de vitesse à 70 km/h.

Certes, la responsabilité de l’Etat est engagée, sur l’état des routes, la suppression des carrefours et des passages à niveau dangereux, ect. Mais pas seulement le gouvernement, car, qui tient le volant et appuie sur l’accélérateur ?

Souvenez-vous de 1972, 18 000 morts sur les routes de France !

En 1973, le « gouvernement de Pierre Messmer, sous la présidence de Georges Pompidou, décidait d’instaurer une limite de vitesse obligatoire. (décret du 28 juin 1973)

« En dehors des agglomérations, et sauf sur les autoroutes, la vitesse des véhicules est limitée à 100 kilomètres par heure. »

C’était seulement pour remplir les caisses de l’Etat ?

Cette affaire de limitation à 80 fait maintenant l’objet de la récupération politique, ce qui n’est pas nouveau. Certes, cette nouvelle limitation de vitesse n’est pas la panacée, d’ailleurs d’autres mesures ont été prises pour essayer de limiter la casse automobile. Mais nous savons bien que la vitesse est un facteur aggravant en cas d’accident. Sans oublier le non-respect du code de la route et surtout l’inattention des conducteurs qui roulent en pilotage automatique, c’est-à-dire en pensant à autre chose qu’aux règles de la circulation routière. Justement, un autre argument est à mettre dans la balance contre cette limitation. Le risque de somnolence et l’ennui au volant sur certains axes où le conducteur pourrait tranquillement rouler à 90.

« Cette nouvelle limitation de vitesse sera évaluée après deux ans de mise en place, c’est-à-dire au 1er juillet 2020 ». 

 

Sources –

http://www.lemonde.fr/securite-routiere/article/2017/09/14/securite-routiere-le-nombre-de-morts-sur-les-routes-baisse-de-1-7-en-aout_5185551_1655513.html

https://www.nouvelobs.com/societe/20180111.OBS0484/une-mesure-imbecile-quand-la-france-a-commence-a-limiter-la-vitesse.html

https://www.lci.fr/societe/video-duree-des-trajets-essence-pollution-quels-impacts-concrets-la-baisse-de-la-limitation-de-vitesse-de-90-a-80-km-h-aura-t-elle-sur-les-automobilistes-2073276.html

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

La fin de l’actionnaire !

  Pour de plus en plus d’entreprises, le capital n’est plus un ingrédient crucial. Au ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Commentaire de Joanny Renault reçu par mail le 23 janvier 2018

    Comment pouvez-vous croire que les 80 Km/h vont réduire la pollution et la consommation ?
    C’est tout le contraire.
    Il est déjà difficile de tenir le 90 en 6ème vitesse. A 80, nous serons obligés de rétrograder en 5ème vitesse avec un régime moteur bien supérieur ( tours/mn), d’où forcément sur une même distance, un temps plus long de circulation, une pollution et et une consommation supérieure
    La hausse de la conso en 5ème avec la hausse du prix du carburant, bonjour les dégats !!

    Le raisonnement tenu est donc totalement incohérent et illogique.
    Il n’est fait que pour gagner de l’argent à l’état.

    On pourrait rajouter que freiner la vitesse augmentera les Pv pour les gens pressés, que la faible vitesse augmente aussi le degré d’inattention et donc d’accident. Expliquez moi la différence entre un choc frontal à 80 ou à 90 km/h. Essayez pour voir.

    Voici qq éléments de réflexion pour tout un chacun.

    Bien à vous.

    JR

    • avatar

      Vous croyez que tous le monde à une sixième sur sa voiture. Ma petite Twingo diesel supporte très bien le 80 en cinquième

      Vous avez entendu parler des distances de freinage à 80 et 90

      L’avenir dira si la réduction de vitesse a diminué le nombre de morts, et par la même occasion les chocs frontals

      Cordialement