Accueil / S E C T I O N S / FORUMS-BABILLARDS / 7- Gauche, droite, ... / Les d?put?s europ?ens se votent une augmentation de 1500 euros par mois !

Les d?put?s europ?ens se votent une augmentation de 1500 euros par mois !

L?aust?rit?, c?est bon pour le petit peuple, pas pour le personnel politique du Parlement Europ?en !

En plein marasme ?conomique et alors que les salaires des populations europ?ennes v?g?tent ou reculent, les d?put?s europ?ens se sont allou?s jeudi une augmentation de 1.500 euros par mois de leurs budgets de frais d?assistants, qui s??levaient d?j? ? plus de 20.000 euros mensuels (en plus de leur salaire d?environ 8.000 euros)

L?augmentation a ?t? vot?e au sein de la commission des budgets par les ?lus conservateurs, avec le soutien des socialistes. Quand il s?agit du portefeuille les faux antagonismes tombent et la connivence appara?t.

Ce vote des ?lus europ?ens aura pour cons?quence d?augmenter de 13,2 millions par an les d?penses du Parlement europ?en.

Une d?cision qui risque encore un peu plus, si cela est possible, de couper ces ?lus europ?ens des r?alit?s de leur ?lectorat.

Articles similaires :

  1. 5 millions d?euros de budget pour ?quiper les d?put?s europ?ens d?un iPad. Vive les plans de rigueur !
  2. Les d?put?s europ?ens ??offens?s?? par la volont? des ?tats membres de r?duire le budget propos? par Bruxelles
  3. Le Conseil g?n?ral du Val d?Oise lance un ??ch?que ?nergies vertes?? de 500 ? 1500 euros
  4. Fadela Amara inspectrice g?n?rale des affaires sociales ?: 8000 euros par mois
  5. Fadela Amara recas?e ? 8000 euros par mois
  6. Sources Le Cri
  7. A ne pas en douter ? ce rytme, tous les partis politiques des 5 continents sont pourris. Le mot est gentil, lorsque la r?alit? s’impose, face ? ceux qui explique pourquoi les pauvres votent ? gauche. C’est juste peut-?tre un manque de culture de civisme ou de la?cit?. Ne pas perdre de vue, que dans un pays comme la France 10% de la population ne sait ni lire ni ?crire. Ce n’est pas une contrev?rit? loin s’en faut, mais qu’en est-il sur les autres pays ? Nous sommes en train de nous laisser d?poss?der de ce qui nous le minumum de moyen de subsister. Au Qu?bec et au Canada et aux USA quels sont les pourcentages ? Non des politiques v?reux cela nous le savons plus ou moins tous. Mais les gens par contre qui ne peuvent pas m?me faire leurs courses seuls par le fait de ne pas savoir lire les ?tiquettes.
  8. Le Panda
  9. Patrick Juan

?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (6)

Hier nous avons découvert une personnalité attachante, aujourd’hui disparue, celle de Neil Armstrong, premier homme ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Merci de prendre connaissance de ce lien de l’un de nos autres rédacteurs, qui me fait écrire:

    Il y raison de cause à effet:

    http://www.panda-france.net/?p=8240

    Bonne lecture et avide de vos impressions.

    Le Panda

    Patrick Juan

  2. avatar

    Cela se poursuit par les réactions:
    A chacun son renouveau printanier, plus ou moins glorieux, plus ou moins fédérateur, plus ou moins populiste ! Quand l’exceptionnelle précocité du printemps arabe force l’admiration, les bourgeons du printemps électoraliste français plongent dans la consternation…
    Un an après l’échec retentissant du débat sur l’identité nationale, premier subterfuge politicien du genre, qui agitait déjà le chiffon rouge de « l’islamisation rampante » de la société, au gré de réunions publiques dans les préfectures transformées en petits théâtres provinciaux de toutes les rancoeurs, les ardeurs droitières du président de tous les français et de sa garde rapprochée ne se sont manifestement pas refroidies.
    Plus de douze mois après cette frénésie identitaire hautement délétère et stérile, où l’instrumentalisation des peurs était déjà à l’œuvre, on était fondé à penser que l’hyper-présidence, affaiblie sur de nombreux fronts, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, échouant à redresser le pays, mais aussi à redorer son blason, aurait tiré tous les enseignements d’une stratégie de la diversion préjudiciable à la cohésion sociale, qui, comble de l’ironie, s’est retournée contre son instigateur suprême, ne profitant qu’au pire des nationalismes et à sa nouvelle égérie, Marine Le Pen.
    Que nenni !! Ne résistant pas aux sirènes de l’électoralisme, Nicolas Sarkozy et les têtes pensantes de l’UMP, aveuglés par leur conception utilitaire et opportuniste de la politique, rejouent un bien mauvais remake d’un camouflet cuisant, mais qui – Oh ! surprise – est accueilli cette fois-ci sous une volée de bois vert, à gauche comme à droite. Ou comment le débat de trop sur l’islam n’en finit plus de faire débat !
    Même si le mot « islam » a subrepticement disparu du générique au profit d’un titre plus angélique, que l’on ne s’y trompe pas, il sera sur toutes les lèvres et tiendra le haut de l’affiche.
    Alors que l’islam de France, si cher au « président de la République laïque » , qui n’est pas tant le monarque de l’Elysée que le premier des courtisans dès qu’il s’agit de séduire l’opinion, demande la stricte application de la loi de 1905, escomptant des actes significatifs de la part des élus du peuple et non la vindicte populaire, Nicolas Sarkozy s’arc-boute sur sa politique de la bouc-émissarisation, devenue sa marque de fabrique.
    L’éternel candidat dans l’âme, qui vise néanmoins une réélection dans un fauteuil, a d’ores et déjà donné le ton de sa campagne présidentielle, au son d’une déclinaison infernale, mille fois rebattue : « laïcité en danger, islam, intégrisme », où la deuxième religion de France se voit encore une fois doter de l’extraordinaire pouvoir d’éclipser tous les sujets majeurs de société…
    A l’heure où le printemps arabe exigerait de la France qu’elle fasse profil bas, qu’elle sache raison garder, et qu’elle privilégie l’unité nationale, le 5 avril verra-t-il siéger en concile un pseudo conseil des sages pour phosphorer sur un nouveau débat éminemment politicien, abordé par le petit bout de la lorgnette, celui qui réduit ostensiblement le champ de vision, avant de l’obscurcir totalement ?
    Sources Oumma
    A ne pas en douter la valeur de ton article, il y manque juste un zeste d’objectivité
    Mais si notre Président actuel perd en 2012, cela ne laisse pas la place à Marine Le Pen, car un sondage répétitif et plusieurs ne servent à rien, encore une fois ce ne sont pas les médias qui se doivent de tirer les sonnettes d’alarmes, mais aux pouvoirs en place à se rendre en démocratie, dans le cas contraire ils seront responsables de ce qui les attends.
    Les français ne voteront jamais pour un Président aux couleurs du F.N. ou je me naturalise et peut-être que je quitte la France à tout jamais.
    Oui les fous faut pas rêver, nous sommes pas chez Razade et dans de tels actes au pays d’Alice au pays des merveilles.
    A toi la balle, mais laquelle
    Le Panda
    Patrick Juan