Accueil / T Y P E S / Billets / $40 milliards en moins pour les retrait?s du Qu?bec
Mais, gardons quand m?me confiance en ceux et celles qui pr?sentement demandent avec force et vigueur, une commission d?enqu?te publique, ainsi qu?? toutes les personnes encore honn?tes au gouvernement du Qu?bec comme ? la CDP, sans oublier de supporter et d?encourager les journalistes professionnels et les enqu?teurs d?j? ? l??uvre actuellement, qui ne manqueront s?rement pas d?informer la population d?s que possible, des r?alit?s ?videntes de cette n?buleuse affaire d?int?r?t publique et de soci?t

$40 milliards en moins pour les retrait?s du Qu?bec

Photo : Flickr moyogo
Photo : Flickr moyogo

Sous les yeux incr?dules et furieux des travailleurs retrait?s du Qu?bec, un montant imposant de $40 milliards de leurs ?pargnes se sont envol?s en fum?e, comme par enchantement. Toute la population a le besoin et le droit de savoir comment se sont volatilis?es ces grosses sommes d?argent, qu?elle ?tait oblig?e de d?poser dans les coffres de la Caisse de d?p?ts et de placements (CDP).

Les Qu?b?cois ne sont pas des idiots avec des poign?es dans le dos, et la plupart des citoyens et citoyennes ne sont pas seulement scandalis?s et f?ch?s, mais ils d?sirent comprendre de A ? Z, ce qui s?est vraiment pass? avec leurs ?conomies confi?es ? la Caisse de D?p?t et de Placements du Qu?bec (CDP). Jusqu?ici, la population ne conna?t m?me pas l?identit? des responsables de cette abominable escroquerie de soci?t?. Comment cela est-ce possible que des experts v?rificateurs comptables et des inspecteurs de la CDP ne se soient pas aper?us de l?engloutissement extraordinaire, des premiers milliers et millions de dollars perdus?

Caisse de d?p?t et de placements, compagnies d?assurances, institutions financi?res, entreprises priv?es ou publiques

Habituellement, il y a toujours une v?rification hebdomadaire, mensuelle et annuelle men?e par les hauts dirigeants de toutes les petites ou grandes entreprises priv?es ou publiques, de toutes les compagnies d?assurances ou institutions financi?res et publiques, de toutes les compagnies d?assurances. Alors, comment se fait-il qu?? la CDP, personne ne se pointe le bout du nez pour dire que ces comptes importants ?taient v?rifi?s r?guli?rement sous les regards de la loupe, des grands travailleurs responsables et des patrons de la CDP, comme des responsables nomm?s ou ?lus par quelqu?un au gouvernement du Qu?bec. Sans compter toutes les secr?taires et les comptables de chaque organisation de la CDP, qui ?videmment devait suivre aussi chaque entr?e et sortie des transactions financi?res des agents et courtiers en placements; habituellement r?mun?r?s avec des salaires de base, ainsi que des commissions ajout?es selon les rendements positifs ou d?sastreux, de leurs placements.

Comptes de d?penses, responsables et dirigeants transform?s en fant?mes

De plus, tout le monde est au courant que dans toutes les organisations priv?es ou publiques, comme ? la CDP, que des comptes de d?penses sont aussi allou?s aux agents, vendeurs et directeurs voyageant ? travers le Qu?bec et ailleurs dans le monde, pour payer les d?penses de bases, telles: les d?penses reli?es aux voyages, les chambres d?h?tel et les restaurants incluant celles de leurs invit?s, les frais de stationnements ou de locations d?automobiles, et cetera, et cetera. C?est ? croire que tous ces grands responsables se sont tous transform?s en fant?mes, en l?espace que quelques heures.

D?penses coup?es dans les ?tablissements de sant?, surveillance envers les assist?s sociaux et les ch?meurs, en prison les voleurs de $10

On coupe dans le gras les d?penses des ?tablissements de sant? au Qu?bec,? comme par exemple, la diminution du nombre de pr?pos?s aux b?n?ficiaires et d?infirmi?res sur chaque ?tage des h?pitaux; on v?rifie et on coupe les produits d?hygi?nes des b?n?ficiaires hospitalis?s dans ces ?tablissements de sant?, comme les kleenex, papiers hygi?niques, savons, etc.; alors que de l?autre main, on engloutit l??pargne d?honn?tes travailleurs retrait?s du Qu?bec, qui se croyait en s?curit? ? la CDP.

Mon intuition m?indique que les v?ritables voleurs encore non identifi?s ? la CDP, on souvent cri?s au loup pour bien moins pire que cela; c?est? tout simplement scandaleux! Apr?s tout, on arr?te et on met en prison les voleurs d?un sandwich et d?un Cola dans un d?panneur, ainsi que des ch?meurs et assist?s sociaux qui gagent $50. non d?clar?s ? l??tat; je ne verrais pas pourquoi les bandits qui sont partis avec les ?pargnes de $40 milliards de dollars, ne seront pas d?nonc?s et traduits en justices; en plus de rembourser les sommes enlev?es aux retrait?s du Qu?bec.

Un voleur ou un non-professionnel dans une ?quipe ne font pas des bandits ou des gens non professionnels, toute l??quipe en entier

Une certaine sagesse acquise p?niblement avec l?exp?rience et l??ge, m?a d?montr? que. Ce n?est pas parce qu?un petit groupe de voleurs, de manipulateurs ou de personnes non dot?es de professionnalismes travaillant dans une organisation quelconque, que tous de l??quipe sont semblables. Mais, gardons quand m?me confiance en ceux et celles qui pr?sentement demandent avec force et vigueur, une commission d?enqu?te publique, ainsi qu?? toutes les personnes encore honn?tes au gouvernement du Qu?bec comme ? la CDP, sans oublier de supporter et d?encourager les journalistes professionnels et les enqu?teurs? d?j? ? l??uvre actuellement, qui? ne manqueront s?rement pas d?informer la population d?s que possible, des r?alit?s ?videntes de cette n?buleuse affaire d?int?r?t public et de soci?t?.

Patricia Turcotte ? Le 23 mai 2009

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCLXXVI) : au Guatemala, les aéroports aux mains des narcos

Tous ces avions remplis de cocaïne se posent, on l’a vu, plutôt sur des pistes ...

7 Commentaire

  1. avatar

    Au moins 4 personnes ont mis 5 étoiles à ce billet !!!
    Je ne sais pas quoi dire devant autant d’amalgames et erreurs sans être corrosif et blessant. De quoi me dégouter de participer et lire CP s’il y avait pas certains auteurs de qualité.

    C’est de la désinformation « citoyenne » qui s’ignore.

    Patricia, de grâce, exprimez vous sur des sujets que vous maitrisez un minimum avec votre expérience.

  2. avatar

    Paul De Montréal,

    J’ai publié cet article puisqu’il respectait les trois règles suivantes :

    1- L’article doit être rédigé dans un bon français et sans fautes d’orthographe.
    2- Les informations contenues dans l’article doivent être vérifiables et vérifiées.
    3- Les propos de l’article doivent être respectueux, sans porter atteinte à autrui.

    Je suis d’accord qu’on n’y apprend rien de neuf, mais madame Turcotte a tout à fait le droit d’exprimer son opinion sur ce qui est arrivé à la CDPQ.

    Si vous trouvez que des informations contenues dans ce billet sont inexactes, faites-nous le savoir, mais ne venez pas dire que c’est de la désinformation « citoyenne » sans préciser pourquoi.

    Merci!

  3. avatar

    Paul de Montréal,

    Juste pour vous dire qu’en tant que simple citoyenne ordinaire du peuple, je me suis exprimée sur ce sujet, selon les informations entendues et lues dans tous les médias que je suis en mesure de voir, d’entendre et de lire. Et, non pas suite à avoir fait une demande de documents légaux à l’accès à l’information, comme le font les journalistes professionnels.

    Si le site Cent Papiers était réservé aux grands cerveaux de ce monde, je ne serais pas ici. Si j’ai écrit cela, c’est que je suis concernée en tant que personne vivant de ses rentes, donc ce sujet et débat de société me concerne aussi, selon mes capacités.Advenant des conditions d’écritures plus avancés dans l’avenir, et mieux encadrées, je reprendrai cet article en mieux, cela vous va ?

    Ah oui, ce soir pour me divertir, je suis allée sur un nouveau site pour laisser un commentaire sur un sujet où j’excelle: un point d’acupuncture chez l’anatomie de l’homme, aussi super cool qu’une pilule de viagra. Je devrais-tu changer de sujets d’écritures, je vais y méditer au moins pour cette nuit. Un peu d’humour fait du bien quand même.

    Patricia Turcotte

  4. avatar

    @Julien Niquet
    Ok ca serait bien plus court de dire ce qui exact mais je fais ce travail ingrat en esperant que ca dissuadera les gens de deverser n’importe quoi sur ce site et le décridibiliser un peu plus qu’il ne l’est déjà malheureusement.

    > leurs épargnes se sont envolés en fumée, comme par enchantement.

    Faux. Rien n’est partie en fumée.
    La perte est une estimation comptable de leur avoirs qui ont sans doute connu une sur-evaluation avec la bulle et connaisse une sous-évaluation actuelle bien compréhensible. Tout ne sera pas bien sur récupéré avec les faillites d’entreprises mais les immeubles ne partent pas en fumée.

    > abominable escroquerie

    Faux. Incompétence dans la gestion du risque et crise mondiale.

    > les bandits qui sont partis avec les épargnes de $40 milliards de dollars, ne seront pas dénoncés

    Encore faux. Personne ne trouvait rien à dire quand ces « bandits » rapportaient +10.00% par année avec une inflation de 2%. Essayez donc d’avoir ce rendement comme investisseur privé.

    Je comprend l’amertume mais les taux de rendement étaient assez élevé dans le passé signe qu’on prenait des risques pour obtenir ces tres bons rendements. Reste à comprendre en détails comment sont réparties les responsabilités et erreurs. Un débat en place publique mettrait sans doute une mauvaise ambiance au sein des gestionnaires de la CDPQ. Si les bons gestionnaires s’en vont aussi ca ne va pas arranger vos affaires.

    Il y a un probleme de compétences au QC, que soit au niveau politique ou des gestionnaires de fond a la CDPQ. Un gestionnaire honnete, vertueux, bénévole et francophone mais incompétent ne sert pas au mieux les interets de ses cotisants.

    Et puis tous ce qui a trait au salaire des dirigeants, ils sont inclus dans les frais de gestion que payent tout actionnaire d’un fond commun de placement.

    Voila rapidement.

    @Patricia
    Comprenez que tous ces erreurs et accusations fausses et injustes m’ont donné la nausée.

    Ce n’est pas la peine de rapporter les erreurs de chroniqueurs professionnels qui surfent sur le mécontentement populaire. Soyez plus prudente dans vos accusations. Il y a de la diffamation dans l’air.

  5. avatar

    @Julien Niquet
    Vos points 2. et 3. ne sont pas respectés.

    Je n’aime pas la censure mais il faudrait peut-être une section genre « courrier des lecteurs » qui n’engage par votre responsabilité d’éditeur.

  6. avatar

    Pour les cotisants de la CDPQ, je crains qu’ils ont pas fini avec les mauvaises nouvelles quand j’ai appris la nommination du nouveau dirigeant de la caisse pas parce qu’il est anglophone et qu’il a mal géré la vente de Bell mais surtout il n’a pas une grande expérience en Finance. Il risque de louper les rebonds en Bourse qui diminueraient les pertes comptables évalués aujourd’hui à 40G$. Qu’il est refusé ses primes, ne changera pratiquement rien au rendement final vu le % pourcentage infinitesimal que ca represente (de l’ordre de 0.0001%).

    Je précise que les autres caisses canadiennes ont accusé des pertes presque aussi importante proportionnellement. Elles n’avaient pas les même bon rendement que la CDPQ en période d’euphorie boursiere.

  7. avatar

    la nuit porte conseil…

    MAINTENANT JE SAIS QUE…
    Suite à un commentaire lu seulement hier soir, et perçu de ma part comme étant, négatif mais contructif, reçu d’un autre citoyen blogueur sur le site: Centpapiers/Wordpress, où mon article intitulé: $40 milliards en moins pour les retraités du Québec, a été publié, voici quelques réflexions personnelles à travers le premier paragraphe d’un autre article que je terminerai aujourd’hui ou demain:

    Comme simple citoyenne, j’ai choisi l’écriture créative et romancée, comme façon de m’impliquer dans ma communauté et dans la société. À travers cette romance, je vous partage amicalement mes premières réflexions: À suivre bientôt dans le texte intitulé: MAINTENANT JE SAIS QUE…

    Patricia Turcotte