Accueil / T Y P E S / Articles / 18 mois de prison pour un petit ver

18 mois de prison pour un petit ver


Un adolescent de 19 ans a été condamné aux États-Unis à 18 mois de prison pour avoir propagé une variante du ver « Blaster » qui aurait infecté environ 48,000 ordinateurs. « La juge Marsha Pechman a expliqué qu’elle condamnait Jeffrey Lee Parson à la peine minimale convenue, 18 mois de prison, parce qu’il manquait de maturité et qu’il avait été négligé par ses parents ». Une des principales victimes du petit gros pirate amateur est le gros gros Microsoft auquel Jeffrey Lee Parson devra payer des indemnités. Habituellement, dans les films, les compagnies finissent par engager les pirates, mais je doute que la face de Parson soit bonne pour l’image de Microsoft…

Commentaires

commentaires

A propos de admin

avatar

Check Also

Macron a peur

C’est l’avocat Patrice Spinosi qui, s’exprimant samedi 12 janvier sur l’antenne de France Culture, en ...

No comments

  1. avatar
    Jean-Philippe Wauthier

    Il est vraiment quelque chose hein le petit gars…

    Tu crois qu’il va se faire rire de lui en prison ?

  2. avatar
    Alexandre Provencher

    Microsoft qui se fait attaquer par ce petit gros script kiddie. C’est Microsoft qui devrait aller en prison pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.