Accueil / T Y P E S / Articles / Le Barbier de Servile

Le Barbier de Servile

 

express-une-magazine.gif

Christophe Barbier m??crit une fois par semaine. Un joli mail, illustr? par sa trombine rouge ?charp?e.

Quand je dis Christophe Barbier, je devrais dire le service publicit? de cet hebdomadaire dont je n?ai jamais crois? le moindre lecteur m?me en changeant de dentiste : ? l?express ?.

Tel le t?moin de Jehovah sonnant ? ma porte, le racoleur actif Barbier met r?guli?rement un pied dans un coin de ma bo?te mail, afin de me refourguer son torche-cul ? 1 euro prix cass?. Je ne doute pas qu?en me faisant un peu d?sirer, il finira carr?ment par me r?mun?rer l?abonnement tout en me refilant en bonus, un balai ? chiotte ?lectronique plus un radio-r?veil andro?de.

Christophe Barbier donc, d?fenseur du riche opprim? et torcheur ? domicile du rentier incontinent d?o? son ?charpe rouge ? port?e de main, semble me consid?rer comme cible potentielle d?un lectorat jouissant ? chacune de ses unes en burqa.

Visiblement, Christophe Barbier, ?ditocrate d?une extr?me droite pomponn?e se plante du segment.

christophe-barbier1.jpg

Expert en tout, en demi- pension chez C. dans l?air, protecteur h?ro?que des fonds de pension et briseur de tabous sauce merdef, le d?conoclaste Barbier pose souvent des questions de bistrot d?une grande pertinence ? laquelle parfois j?ai une ?bauche de r?ponse?

Comme par exemple : – Mais o? que donc passe le pognon de la gabegie de l??tat providence gaspilleur avec trop de fonctionnaires dedans ? –

Dans ton cul Christophe !

En effet, le rouge ?charp? Barbier, per?oit pour son support publicitaire sp?cialis? dans la d?nonciation des assist?s somm?s de rembourser les 432 euros per?us par p?le emploi avant de s?immoler par le feu, 7 621 766 euros de subventions par an.

Il est un peu d?cevant qu?en tant que fayot pros?lyte du pr?che libre et non fauss?, le bon ?l?ve Barbier n?applique pas la juste comp?titivit? ? son secteur d?inactivit?s, histoire d?avoir l?extr?me ?l?gance de crever coh?rent.

Petit floril?ge des saillies remarquables d?un Christophe Barbier au sommet de sa phosphorescence :

A propos des enseignants :? »? on comprend que les ouvriers aillent manifester, mais quand on voit les enseignants-chercheurs se mobiliser c’est totalement injustifi?. »

? propos des ouvriers licenci?s :

« Cet ?go?sme prol?tarien consistant ? ne pas d?fendre les emplois ailleurs »

? propos des dom tom :

– Les fran?ais des tropiques veulent travailler ? l’antillaise et consommer ? la m?tropolitaine?

A propos de la Gr?ce –

– Il faut supprimer la souverainet? nationale grecque –

christophe-barbier1.jpg

On le constate l?indign? Cricri, l?che cul des puissants, et botteur de culs des faibles n?est pas du genre ? se tromper de combat. Toujours ? d?noncer courageusement l?exploitation du riche par le pauvre, le pr?dateur stigmatis? par sa proie, il sait voler au secours des anciens pr?sidents de la r?publique n?cessiteux, menac?s de perdre leur pourboire du conseil constitutionnel :

– ?tes vous pour envoyer les pr?sidents de la r?publique au P?le Emploi ? –

Superbe abn?gation !

Vous l?aurez compris, damned encore rat?, j?envisage assez peu de m?abonner au torchon du jeune vieux Christophe, ?tant assez allergique ? sa ligne r?dactionnelle :

– No?l au choc des civilisations

– P?ques aux francs ma?ons

A moins qu?? la prochaine retape, le bel ?ph?be Barbier en sa gueule enturbann?e fa?on burqa m?aguiche en porte jarretelles.

Quitte ? faire la pute?

tgb

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCXXXIII) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (59)

Au départ, on a un avion… d’allure assez anodine, ou bien ordinaire, à vrai dire. ...