Accueil / A C T U A L I T É / 11 septembre, Salvador Allende : ??Je paierai de ma vie ma loyaut? au peuple??

11 septembre, Salvador Allende : ??Je paierai de ma vie ma loyaut? au peuple??

Poignant ultime discours du pr?sident chilien Salvador Allende le jour de sa mort, le 11 septembre 1973.


Coup d??tat au Chili 11/09 Les derniers mots? par ouvronlesyeux

Allende ??avait toujours jur? qu?il ne se laisserait pas prendre vivant et qu?il mourrait les armes ? la main??. Il s?est suicid? ??de deux balles de fusil automatique AK-47 qu?il tenait entre ses genoux en pointant vers son menton??. Commentaire du journaliste de l??dition de Montr?al du quotidien M?tro, Lionel Martin : ??Avant 2001, une partie du monde comm?morait d?j? un triste ?v?nement survenu un 11 septembre?: le coup d??tat du g?n?ral Pinochet contre le pr?sident ?lu Salvador Allende au Chili. Et les Am?ricains n?y ont pas le r?le de victimes. En pleine Guerre froide, ils cautionnent ? et appuient en sous-main ? le renversement d?un pr?sident de gauche qui menace leurs int?r?ts dans une r?gion qu?ils consid?rent comme leur cour arri?re?? l?Am?rique latine. Ils voient Allende comme un nouveau Castro et la menace de la nationalisation du cuivre chilien les affole. L?instauration de la dictature Pinochet fut un jour noir non seulement pour le Chili ? plus de 3 000 disparus, 150 000 opposants arr?t?s ? et, pour l?Am?rique latine, car elle aura des cons?quences en dehors du Chili avec une coordination des diff?rentes dictatures et le terrible plan Condor ? une action concert?e de chasse aux opposants dans six pays. Les Am?ricains se sont beaucoup demand?s apr?s le 11 septembre 2001 pourquoi tant de gens dans le monde semblaient les d?tester. Sans doute pour ce genre d?op?rations o? ils ont bafou? la d?mocratie et chang? la vie de milliers de gens au nom de leurs int?r?ts ?conomiques.?? En 1973, les financiers renversaient par la force le pouvoir populaire. En 2011, ils n?en ont plus besoin : l?asservissement des peuples porte le nom, en novlangue, de ??r?gle d?or??.

PS : ? propos d?un autre 11 septembre?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en Stock (CCLVI) : le laxisme multinational et l’incroyable réceptionniste de Mulhouse :

Le trafic international de cocaïne et son expansion fulgurante sont les résultantes de plusieurs laxismes.  ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Allende, Sankara, Aristide… des hommes d’honneurs, mais qui, malheureusement, ont fait abstraction des enseignements de la Commune de Paris de 1871 et des révolutions russes du 20e siècle : la Révolution ne se fait pas par le haut de la hiérarchie, mais par le bas. Si on reproduit les mêmes schémas d’organisations sociales, on reproduira sans cesse les mêmes erreurs! Il faut RÉINVENTER et RÉÉDIFIER notre outils de lutte, les syndicats et les partis politiques ne sont plus des solutions viables!

    • avatar

      Certes qu’il faut réinventer, mais pas différer du chemin tracé non plus, s’il n’a rien de mauvais en soi. Je m’explique.

      La plupart des ratées des essais socialistes furent relatifs à l’impérialisme extérieur, du capitalisme.

      La Russie, celle dite d’union soviétique, ce qu’elle n’était de toute évidence pas du tout, a par exemple du conjuguer avec les ingérences extérieures des capitalistes, d’où qu’ils furent.

      Bref, avant même de penser à électrifier la Russie, il fallait aussi penser à faire la révolution et à se défendre contre les ingérences bourgeoises externes au pays.

      À vrai dire, sauriez-vous me nommer un seul pays qui eut sa chance, sans ingérence extérieure des forces parasitaires et minoritaires bourgeoises? Pas moi. Aucun des essais n’a pu non plus, développer ses comités populaires à sa guise. La centralisation des pouvoirs à Moscou par exemple, démentait les prétentions d’un socialisme en Russie. L’habit ne fait pas le moine.

      Encore aujourd’hui, bien des gens se disent socialistes et communistes, bien que cela implique des préalables idéologiques.

      L’État ne fut jamais aboli nulle part au monde. Et jamais dans ce monde où les États ne furent jamais abolis, n’y eut-il de comités populaires les remplaçant.

      Il faut se faire conséquent. Le communisme n’a jamais existé et le socialisme a toujours du composer avec les bourgeois, tant de la Grande-Bretagne que de la France, des États-Unis d’Amérique et même, de p’tits pays de pacotille sans armée pour se défendre soi-même.

      Et par ailleurs, le socialisme ne peut pas se développer plus que le capitalisme ne le ferait, en un seul pays. J’irais même jusqu’à dire que le capitalisme serait mort depuis longtemps s’il avait été isolé et imposé d’un blocus étranger (des socialistes), comme le socialisme l’est à Cuba (Le Venezuela arrive à la rescousse. -La perte d’Hugo Chavez serait lourde à porter, mais il ne faut pas non plus penser que le PSUV n’est que Chavez…-).

      Alors je dirais que le socialisme est encore d’actualité et que si on ne lui laisse jamais la chance, on ne saura jamais ce qu’il vaut.

      En attendant, je sais ce que vaut le capitalisme, et ça ne vaut pas de la crotte. Ça me vaut «la liberté» qu’on m’exploite, de toutes les façons possibles, même à ma retraite et à ma mort.

      C’est de la merde. Lui, il l’a eu, sa chance.

      Renversons la dictature bourgeoise internationale, profitons du mouvement populaire pour le canaliser à renverser ces bases permettant l’exploitation des Humains par les Humains et pour installer nos propres bases du socialisme, pour potentiellement s’approcher du communisme.

      L’Humanité doit s’émanciper, il est temps d’avancer et de faire un pas vers l’avant.

      Unissons-nous prolétaires.

      Sylvain Guillemette

  2. avatar

    Il est étonnant que nulle part on ne mentionne la participation de la CIA au Coup d’État. Elle y participa.

    La CIA est une organisation terroriste banalisée par Radio-Canada et ses acolytes se prétendants impartiaux. Ces médias se font complices de ses crimes.

    Chacun son trip…

    Désolé, fallait que j’en parle. Ça me fait du bien après m’être tapé quelques minutes de RDI, où on braille avec les braillards de New-York, qui ont perdu 2996 personnes le 11 septembre 2001.

    C’est triste, mais à côté des centaines de milliers de morts que George Walker Bush Jr a fait faire en Irak et en Afghanistan, on s’en calice tu pas un peu…

    Deux Coups d’État déjà pour Obama, et 4 si on calcule le contrôle de la Tunisie et de l’Égypte, où un semblant de changement s’opérait devant les caméras, mais où aucun changement de régime n’est en vue.

    Et Joyce Napier qui ajoute que le 11 septembre 2001 termina l’innocence des États-Unis d’Amérique dans le monde. Ouf! Elle était où, elle, durant le dernier siècle? Elle l’a surement effacé, comme elle a effacé le fait qu’Al-qeada a toujours été une formation de mercenaires à la solde de Washington, probablement contrôlée par la CIA, cette sale organisation terroriste de merde, que notre Premier Ministre appuie de toutes ses forces.

    Pathétique, on supporte le terrorisme d’une part en accusant les autres d’en commettre.

    Faut le faire…

    Mais y en marre, s’il y a bien une révolution qui doit se mener, c’est bien celle-ci, celle des contradictions concernant les puissants. Mais le problème, on le connait, c’est qu’il y a des puissants.

  3. avatar

    La seule radio en France à avoir traité dans la même émission les trois anniversaires fut radio France Maghreb 2,à savoir avant les tours,l’assassinat du Commandant Massoud ,les tours et le 11 septembre De l’assassinat du Président socialiste chilien Allende par le dictateur Pinochet mais surtout le financement des routiers par les américains avec leur gréve pour bloquer l’entrée de l’alimentaire et imputer cela au gouvernement socialiste…aucun journal télévisé n’a fait la moindre allusion au Chili,date historique dans le combat américain pour mettre à néant une expérience qui aurait pu faire tache d’huile à l’image de leur combat contre le Venezuela