Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Argent / 1000 ? pour tous? utopie ou n?cessit? ?

1000 ? pour tous? utopie ou n?cessit? ?

OLIVIER CABANEL :

Il faudra un jour se faire une raison, le travail disparait chaque jour un peu plus, et toutes les solutions propos?es pour y rem?dier ne sont que des empl?tres sur des jambes de bois. Alors des ?conomistes, des chercheurs et des militants ont une?solution?: le Revenu de Base.

L?ing?niosit? humaine ne cesse, gr?ce aux robots, ? l?informatique, de priver les humains de travail, provocant la mont?e inexorable du?ch?mage.

D?ailleurs, dans les ann?es 30, John Maynard Keynes avait pr?dit qu?? la fin du si?cle dernier, les progr?s technologiques limiteraient le temps de travail ? 15 heures par semaine. lien

L?histoire de la machine outil destin?e ? remplacer l?homme n?est pas une nouveaut?.

Certains assurent m?me que cette logique a commenc? 3500 ans avant notre ?re, prenant l?exemple du tour du potier, ou plus tard lorsque le grand L?onard de Vinci??tudiait des machines capables de fabriquer des objets sans l?aide de l?homme.

Puis vers 1760, Jan Adrianus Verbruggen posait les bases de la machine outil.

A terme ce qui est vis? c?est de mettre au point ??l?atelier sans homme??. lien

Cette logique ?conomique est mondiale, pour preuve ? Taiwan, le groupe Foxconn qui a d?cid? de remplacer, d?ici ? 2015, 500?000 employ?s par des robots.

Ce groupe, num?ro 1 mondial des composants pour ordinateurs, fournit des pi?ces ? Apple, Sony, Nokia? et pr?voit d?utiliser bient?t un million de robots. lien

Les travailleurs deviennent donc une ??esp?ce en voie de disparition?? et comme l?explique Michael Snyder, un internaute journaliste d?outre atlantique, on assiste ? la lente agonie du travailleur.

En publiant diff?rents graphiques, il d?montre ? l??vidence la chute des salaires am?ricains en fonction du PIB, mais aussi la baisse r?guli?re du nombre annuel d?heures travaill?es, la chute des emplois manufactur?s, tout comme celle du taux de participation ? la force de travail, l?allongement de la dur?e du ch?mage, la baisse drastique des ventes de maisons neuves, et l?augmentation exponentielle du nombre de cr?dit ? la consommation. lien

Il en va de m?me en Europe.

Cette p?nurie du travail, aggrav?e par la crise actuelle qui perdure, et qui pourrait s?aggraver, a plomb? durablement la croissance, suite ? une consommation en chute libre.

En effet, si l?humain n?a plus de salaire, il ne peut plus consommer, et d?s lors les machines qui l?ont remplac? tournent de plus en plus au ralenti, faute de consommateurs?car ? part l??nergie, les machines ne consomment pas.

Il fallait donc trouver d?autres solutions pour g?rer le probl?me persistant du ch?mage.

La solution germanique, s?appuyant sur une loi anti-sociale (loi Hartz) imagin?e par le socialiste?G?rard Schroeder, et appliqu?e par Ang?la Merkel, a bien sur permis de diviser par deux le nombre de ch?meurs du pays, mais elle r?duit en quasi esclavage une partie de la population, oblig?e d?accepter d??tre pay?e parfois 1 ? l?heure, obligeant le ch?meur ? accepter n?importe quel emploi, ce qui ne r?sout en rien la question de la croissance du pays, et qui plonge une partie de nos voisins germains dans une d?tresse durable. lien

Sur la question de l?emploi, il faut d?couvrir cette joute entre une ch?meuse et Cop? dont ce dernier ne sort pas grandi. lien

On ne peut qu?approuver la r?flexion de l?anthropologue David Graeber qui d?nonce ce qu?il appelle les ??bullshit jobs??, autrement dit, ??des m?tiers bidons??, destin?s seulement ? occuper les travailleurs. lien

Il d?nonce l?ali?nation d?une majorit? de travailleurs de bureau, qui perdent leur vie ? des t?ches inutiles et vides de sens. lien

Il faut donc se faire une raison?: il n?y a plus du travail pour tout le monde, et les d?localisations n?en sont pas les seules responsables.

La fermeture des fronti?res, la pr?f?rence nationale, voulue par les partis extr?mistes de droite, ne feront qu?isoler le pays, dans un monde o? les fronti?res, gr?ce ? la facilit? des transports, n?existent quasi plus.

Revenir aux solutions irr?alistes du temps de Napol?on III, qui consistaient ? faire creuser des tranch?es au Champ de Mars, pour les reboucher ensuite, afin de justifier le versement d?un salaire, serait d?pourvu de bon sens.

Cette solution avait vu le jour le 27 f?vrier 1848, et s?est termin?e pr?matur?ment 4 mois apr?s. lien

Sont venues ensuite les barricades, et un bain de sang?: au bout de 3 jours d?insurrection, 4000 ouvriers seront tu?s, 1500 seront fusill?s, et 4000 autres seront d?port? en Alg?rie.

Alors est peut-?tre venu le temps du Revenu Universel, appel? aussi le Revenu de Base.

Le principe est simple?: chaque citoyen fran?ais, qu?il travaille ou non, recevrait ?1000 euros, (suivant les pays, le montant diff?re) sans contrepartie, sans avoir ? justifier d?une ?ventuelle recherche d?emploi.

L?id?e peut para?tre ?norme, et surtout pas finan?able, et provoque g?n?ralement des r?actions basiques peu surprenantes du genre?: ??on ne va tout de m?me pas encourager la fain?antise?!???

D?autres vont s?interroger sur l?int?r?t de verser cette prime ? des citoyens qui ont d?j? un revenu?voire de tr?s haut revenus, comme Liliane de Bettencourt, ou ? Serge Dassault??

La question essentielle est celle du financement.

Les ?conomistes qui se sont pench?s sur la question estiment que cette mesure couterait autour des 200 milliards annuels.

Ils envisagent diff?rentes solutions?: Marc de Basquiat pr?conise un imp?t proportionnel sur l?ensemble des revenus, Jacques Marseille choisit la fusion de l?aide sociale, du syst?me de ch?mage et du syst?me de retraite et d?autres imaginent la redistribution de la rente p?troli?re, ou un imp?t sur le patrimoine? dont le d?tail est sur ce lien.

Encore plus pragmatiquement, Baptiste Mylondo prenant acte que, d?apr?s notre PIB (produit int?rieur brut), la France est le 5?me pays le plus riche du monde, conclut que si l?on partageait le revenu disponible apr?s versement des prestations sociales et pr?l?vement des imp?ts directs, il s??l?verait ? 1276 ? par mois et par personne. lien

Au-del? de ces diff?rents sc?narios, d?autres pistes existent, comme la r?cup?ration des capitaux exil?s.

D?apr?s un rapport d?voil? en janvier 2013, la fraude fiscale repr?senterait entre 60 et 80 milliards annuels (lien) bien au del? des 36 ? 50 milliards estim?s par le S?nat en juillet 2012. lien

L?exil fiscal repr?sente annuellement un manque ? gagner de pr?s de 90 milliards annuels, mais si l?on en croit Gabriel Zucman, chercheur ? l??cole d??conomie de Paris, un rapatriement int?gral des 200 milliards probablement planqu?s ? l??tranger apporterait en une fois 120 milliards d?euros dans les caisses de l?Etat compte tenu des ann?es d?impay?s. lien

La fameuse liste ??HSBC?? d?voil?e par Herv? Falciani fait ?tat de pr?s de 3000 fran?ais poss?dant des comptes non d?clar?s, et les timides mesures prises en 2009 par Woerth n?ont pas donn?s beaucoup de r?sultats.

Ajoutons les pr?s de 20 milliards provoqu?s par la fraude ? la TVA, les 15 milliards de la fraude sociale, et l?on voit qu?il existe des solutions pour financer le RDB. lien

La d?cision d?appliquer le Revenu de Base aurait d?autres cons?quences, car si l?on prend l?exemple d?un salari? gagnant 1500 euros mensuels, le patron n?aurait plus qu?? verser 500 euros, et tr?s logiquement, l?Etat mettrait les entreprises ? contribution afin qu?elles participent au financement de cette solution.

Il est probable qu?? ce stade, un employ? d?cide de ne plus travailler, pr?f?rant se contenter des 1000 euros, plut?t que de travailler 160 heures pas mois pour 500 euros de plus, ce qui pourrait amener une n?gociation int?ressante men?e par le patron, quand il voudra garder absolument son employ?.

Ajoutons que le Revenu de Base am?nera la disparition de ??Pole Emploi??, devenu inutile, lequel emploie pr?s de 50?000 personnes, et a un budget de 1,3 milliards d?euros. lien

D?autre part la mise en place du RDB am?nerait naturellement la disparition du RSA et du ??minimum vieillesse??.

Le RSA repr?sente environ 8 milliards d?euros, et il faut rappeler ici qu?il n?aura pas cr?e un d?ficit public suppl?mentaire, puisqu?il a ?t? financ? par une taxe sur les revenus financiers, et que 35% (voire 65% dans certains cas) des ayants droit ne le r?clament pas. lien

Le minimum vieillesse repr?sente pr?s de 3 milliards d?euros, (lien) et si le RDB ?tait d?cid?, il va de soi qu?il se substituerait ? ces 2 aides sociales.

On voit donc que cette mesure sociale n?est pas si impossible ? financer.

Mais il faudrait se pencher sur les cons?quences positives d?une telle mesure?: tout d?abord, elle am?nerait logiquement la disparition du ch?mage, tout comme une forte relance de la consommation, permettant aux entreprises d?embaucher ?ventuellement, favorisant aussi une hausse des salaires?

D?ailleurs les b?n?ficiaires de ce RDB ne resteront pas longtemps les bras crois?s, s?impliquant dans des activit?s b?n?voles, ou non marchandes dont le pays s?enrichira ? coup sur, et comme le mart?le le sociologue Loic Wacquant ??il faut oser imaginer l?existence sociale en dehors du travail??? et comme dit mon vieil ami africain?: ??la reconnaissance est le paiement du pauvre???.

L?image illustrant l?article vient de ??fred-h.net??

Merci aux internautes de leur aide pr?cieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

La fable du mod?le allemand

Au doux pays de l?autarcie

Par quatre chemins

L??nergie en partage

L?odeur naus?abonde de l?argent

Travailler?? moi jamais?!

Mon village en utopie

L?homme jetable

Salauds de pauvres

Travailler, moi jamais?!

Pour soutenir l?initiative europ?enne, c?est sur ce lien

A d?couvrir

Le site ??revenu de base???

Un court dessin anim? sur le RDB ici

Un petit documentaire sur ce lien

Le film??: le revenu de base, une impulsion culturelle

La conf?rence de Fr?d?ric Bosqu? ? Gen?ve mars 2013

Un revenu universel est-il raisonnablement finan?able??

Revenu de base

Un dessin anim? tr?s p?dagogique sur ce lien

le revenu de base, une solution pour les retraites

Les mensonges de l?aide sociale sur ce lien

Pour les Rh?ne-Alpins, cette r?union

A lire?: le revenu d?existence, attac

L?enjeu du salaire, Bernard Friot, ?ditions la dispute.

Revenu de citoyennet?, droit au travail, int?gration sociale, revue du mauss n?7, 1996

Fin du travail et revenu universel, Michel Husson, n?176, juillet 2005

L?allocation universelle, Yannick Vanderborght et Philippe Van Parijs, la d?couverte 2005

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les populistes sont-ils devenus des conservateurs ?

    Il fut un temps où le « populisme » était également synonyme d’irresponsabilité ...