Accueil / A C T U A L I T É / 1 MILLIARD D?EURO A QUI LE TOUR ?

1 MILLIARD D?EURO A QUI LE TOUR ?

Alors que les r?sultats semestriels affichent une sant? ?clatante des banques et des entreprises priv?es, l?Etat choisit la voie ?tonnante de l?endettement! Paradoxal, non ?

Oui, cela co?te moins cher d?emprunter de l?argent ? l?international.

Oui, les r?cents r?sultats ?conomiques ouvrent les voies d?un endettement massif.

Oui, notre notation nous place devant l?Espagne, le Portugal, la Gr?ce et l?Irlande dans la cat?gorie : pays solvable.

Notre ?conomie est solide.

Pour autant, fallait-il l?alourdir d?1 milliard d?euros d?emprunt ?

Etions-nous vraiment contraints de d?bloquer cette manne et, partant, de d?bourser un service de la dette ruineux sur les dix prochaines ann?es ?

Rien n?est moins s?r.

Disons les choses clairement, devant les fondamentaux sains qu?affiche notre surface financi?re, le pr?t d?un milliard claironn? par notre ministre de l?Economie et des Finances comme une conqu?te du march? international de la dette, n?est autre qu?une mesure cosm?tique.

Pire, notre ?conomie ?tant cyclique, car principalement tributaire d?une pluviom?trie par nature erratique, elle peut se transformer en d?sastre dans les ann?es ? venir.

Au Temps, il n?est rien moins insupportable que de jouer aux oiseaux de mauvais augure.

H?las, force est de constater qu?? l?inverse du bon sens, autrement dit, le respect d?une politique de d?sendettement en p?riode de croissance ?conomique, les argentiers nous plongent la t?te la premi?re dans un cycle qui n?a de r?sultante que l?asphyxie des comptes publics.

Au titre du premier semestre 2010, voici ? quoi ressemble la profitabilit? de quelques secteurs clefs de l??conomie. Les assurances : + 17,5 % ; l?automobile qu?ont disait moribonde : + 62% ; l?informatique : + 14,5 %; les mines + 21 % ; la chimie : + 6,6 % ; et surtout l?immobilier condamn? selon tous ? un crash m?morable, justifie d?un comportement ?tonnant : + 17 %.

Celui-l? m?me dont nous, contribuables surendett?s, essuierons ?ventuellement les pl?tres. Merci !

Le gouvernement portugais ??d?ment toute pression?? de la Banque centrale europ?enne (BCE) et de plusieurs pays de la zone euro pour qu?il sollicite une aide financi?re, a indiqu? vendredi une porte-parole du cabinet du Premier ministre Jos? Socrates.

Lisbonne ??d?ment toute pression de la BCE ou des pays europ?ens pour que le Portugal demande de l?aide??, a indiqu? le cabinet de Mr Socrates, qualifiant les informations publi?es vendredi par le Financial Times Deutschland de ??totalement fausses??.

Selon ce journal, les pressions pour que le Portugal demande une aide rapidement auraient pour arri?re-pens?e d??viter ? sa voisine Espagne de se retrouver dans une situation difficile.

Apr?s l?annonce du sauvetage de l?Irlande, le Portugal s?est retrouv? en premi?re ligne des march?s financiers, convaincus qu?il sera le prochain pays de la zone euro ? faire appel ? l?aide de l?Union europ?enne et du Fonds mon?taire international.

Mesure de l?inqui?tude des investisseurs, les taux d?int?r?t de la dette portugaise ? dix ans continuaient jeudi ? ?voluer au-dessus de 7%, un seuil historique atteint pour la premi?re fois ? la mi-novembre.

Le Parlement portugais doit d?finitivement adopter vendredi le budget d?aust?rit? pour l?an prochain, qui doit permettre au pays de r?duire son d?ficit public de 7,3% du PIB cette ann?e ? 4,6% fin 2011.

Sources AFP | 26.11.2010 |

Cette position ?tait ?dict?e par les plus grandes instances du Portugal, il n?y pas m?me deux mois.

Ce jour, ? qui le tour??

Le Portugal se noie et la r?gle des dominos en cascade va arriver, il leur faut 1 milliard d?euro avant la fin de la journ?e du 12 janvier 2011

L?Espagne tente de sauver la face mais c?est le prochain client sur la liste des emprunteurs??

La France semble avoir encore quelques r?serves pour combien de temps??

Les USA et leurs valeurs s??croulent et les gens en Afrique meurent et sont dans la rue, ? qui le tour??

A ne pas en douter les nations de l?Europe comme les pays les plus riches disent voir pointer une reprise mais les chiffres sont faux, les chiffres indiqu?s seront compl?tement obsol?tes ? l??t? 2011.

Le fameux film?: Il faut sauver Le Soldat Ryan, touche les pays de la zone euro et le dollar c?est incontestable ? priori.

Tournez man?ge et ne fermons pas les yeux sur le salaire minimum, beau r?ve que de vouloir limiter les plus gros salaires, il y eu aussi un bon mauvais ou mauvais film qui s?intitul??:

??Que les gros salaires l?vent les doigts?? il n?y a pas grand compte dans le cadre des r?actions ? cet article, ? pouvoir faire ces gestes, mais ? subir ils seront nombreux ? ne pas en douter.

Les finances sont du virtuel dont nous avons besoin, et nous, nous restons les dindons ? ne pas gracier. Bient?t les vacances au Portugal en Espagne merde pour les USA il faut un visa.

Le Panda

Patrick Juan

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Amnon Weinstein et les « Violons de l’Espoir »

Les « Violons de l’Espoir » sont un ensemble d’instruments à cordes (violons, altos et violoncelles) qui ...

One comment

  1. avatar

    Le Portugal dans le collimateur des marchés financiers
    10/01/2011 08:57

    Le Portugal est au centre de toutes les rumeurs ce lundi. Rumeur de demande d’aide financière imminente du pays à ses partenaires européens et de placement privé de dette souscrit par la Chine agitent les marchés ce matin à l’ouverture.

    Ce serait en effet le prochain pays de la zone euro à demander l’aide financière de ses partenaires. Cette rumeur, qui circule depuis le sauvetage de l’Irlande, enfle en ce début d’année. A l’instar d’autres Etats de la zone euro, le Portugal est confronté à un fort déficit budgétaire aggravé par une situation économique difficile. Le sauvetage pourrait porter sur 60 milliards d’euros et concernerait, comme en Irlande, le secteur bancaire.

    Les inquiétudes des marchés ont été ravivées après l’adjudication réalisée la semaine dernière par le Portugal à des taux deux fois plus élevés que lors des dernières opérations en 2010. Cette semaine, le pays prévoit à nouveau d’émettre entre 750 millions et 1,25 milliard d’euros de dette. Une opération qui fait à nouveau craindre une envolée des taux longs portugais.

    Mais les rumeurs sur le Portugal ne s’arrêtent pas là. Le pays serait sur le point de lancer un placement privé d’emprunts d’Etat. La Chine serait l’acquéreur de ces titres. Cela n’a toutefois pas été confirmé.

    Sources AFP
    Le Panda

    Quoi qu’il en soit ces multiples bruits de marché ne devraient pas contribuer à ramener le calme sur les dettes périphériques. Cela pourrait, au final, précipiter l’annonce de demande d’aide du Portugal. L’émission de dette programmée ce mercredi pourrait être un des éléments déclencheurs. A suivre.

    Sources AFP
    Le Panda