Accueil / A C T U A L I T É / ?La Tunisie est dans une situation grave?

?La Tunisie est dans une situation grave?

L’assassinat de Chokri Bela?d, opposant politique, a suscit? une vive ?motion en Tunisie. Notre internaute Omar L., qui vit ? Djerba, t?moigne du climat de violence qui mine le pays.

Mercredi 6 f?vrier, vers 8h45, un ami m’a t?l?phon? pour me dire que Chokri Bela?d avait ?t? tu?. Ce fut un choc pour moi, m?me si je m’y attendais, car les int?gristes islamistes ont d?j? agress?, verbalement ou physiquement, plusieurs personnalit?s politiques tunisiennes : par exemple, N?jib Chebbi, Jawhar M’barek, Houcine Abassi… La liste est longue.

Apr?s ce coup de fil, un autre ami m’a inform? qu’il y avait une manifestation partant ? 11h ? Djerba, devant le si?ge du parti de Chokri Bela?d pour d?noncer ce crime. J’ai tout abandonn? au bureau et j’ai rejoint cette manif, qui r?unissait lyc?ens, fonctionnaires, gens ordinaires, Fran?ais(es) r?sidant ? Djerba. Cela m’a fait chaud au coeur de voir tout ce monde d?noncer le terrorisme et s’arr?ter devant le si?ge d’Ennahdha ? Houmt Souk pour scander des slogans comme ?Ennahdha D?GAGE?, ?Ghannouchi terroriste?, ?Nous sommes tous Chokri?, et chanter ? haute voix l’hymne national.

Un climat de violence impunie

Ici, personne ne doute qu’Ennahda (qui veut dire ?renaissance? : je pencherais plus pour ?d?cadence?) est l’instigateur direct ou indirect de ce crime, car ce parti au pouvoir ne cessait de couvrir les agressions des salafistes et des ligues de ?protection de la r?volution? (des milices) contre les femmes, les intellectuels, les artistes, les r?unions de partis d’opposition, les mausol?es… D’ailleurs, Rached Ghannouchi, le chef d’Ennahdha, n’avait-il pas dit de ces milices qu’elles ?taient ?nos enfants? ?

? mon sens, ces d?clarations sont un feu vert donn? ? ces milices pour qu’elles continuent leurs agressions. Sinon, comment se fait-il qu’aucune personne n’ait ?t? arr?t?e suite aux agressions perp?tr?es depuis l’accession du parti de Ghannouchi au pouvoir ? M?me quand la police arr?te quelques individus, la justice ? la solde d’Ennahda les rel?che le lendemain.

Bien que je n’appartienne pas au m?me courant politique que Chokri Bela?d (je suis plut?t bourguibiste), je suis solidaire de son parti, et c’est par principe que j’ai particip? mercredi ? la manifestation pour d?noncer cet assassinat, car je refuse la violence contre qui que ce soit.

Si les assassins ne sont pas arr?t?s et durement sanctionn?s (tant qu’Ennahda est au pouvoir, cela m’?tonnerait), cette violence continuera, et la Tunisie ne sera plus comme avant. Notre pays est dans une situation grave : je rappelle que le sc?nario de la guerre civile en Alg?rie a commenc? par des assassinats isol?s, avec des cibles choisies par la GIA.

Enfin, je suis particuli?rement inquiet en ce qui concerne le tourisme : avec les ?v?nements r?cents, ce secteur, dans lequel je travaille et qui fait vivre des milliers de Tunisiens, risque de s’effondrer.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Bla, bla, bla… Tu parles trop !

Cette vieille rengaine yéyé, chantée par les Chaussettes Noires, chères à Eddy Mitchell, (lien) et ...