Accueil / T Y P E S / Articles / ??TF1 ? droite, c?est absurde?? : la bonne blague de Renaud Revel

??TF1 ? droite, c?est absurde?? : la bonne blague de Renaud Revel

Les bras nous en tombent.

Renaud Revel, notre fringant confr?re de L?Express, auteur du blog Imm?dias, a commis la semaine derni?re un improbable papier sous le titre de?Montebourg s?en prend ? TF1 qui riposte et saisit la justice. Il consiste en fait en une vigoureuse attaque du d?put? socialiste, coupable d?avoir prononc? en off, mais la s?quence a ?t? conserv?e au montage par Pierre Carles pour son dernier film (bande annonce ici), la fatale phrase suivante : ??Il faut leur mettre la t?te sous l?eau ! TF1 c?est la t?l?vision de la droite, de l?individualisme et du fric, du matraquage sur la s?curit?.?? Les plumonautes savent ? quel point nous applaudissons : n?avions-nous pas nous-m?me sign? en mars dernier un retentissant Manipulations r?p?t?es en faveur du pouvoir?: et si l?on coupait l?antenne ? TF1?? Mais Revel, lui, n?est pas du tout d?accord. Il trouve les propos de Montebourg ??outranciers, caricaturaux et dat?s??. Et il s?explique ainsi ? attention, c?est du tr?s lourd : ??On peut en effet reprocher beaucoup de choses ? cette cha?ne, qui peine ? se forger une nouvelle identit? et dont la ligne ?ditoriale peut parfois appara?tre un peu flottante, mais s?rement pas d??tre un m?dia militant ancr? ? droite. C?est absurde??. Absurde, c?est le mot qu?on cherchait ! ??Il fut un temps ? en 1995 ? o? TF1 fit la campagne d?Edouard Balladur, une ?poque o? le groupe de Francis, puis de Martin Bouygues, roulait sans vergogne pour celui que les sondages annon?aient ? l?Elys?e, poursuit un Revel si alertement lanc?. Balladur battu, Patatras ! TF1 mit des ann?es ? redresser la pente et ? corriger cette image partisane qu?elle tra?na comme un boulet.?? Bon, personne n?a donc inform? notre sp?cialiste M?dias de L?Express que, cette page Balladur tourn?e, TF1 a ensuite continu? ? rouler, sans plus de ??vergogne??, en faveur de tout ce qui pouvait ressembler ? la droite : Chirac d?abord, Sarkozy ensuite. Que Claire Chazal avait par exemple oubli? de cacher, durant la soir?e ?lectorale, la fl?te de champagne dans laquelle elle arrosait en 2007 le triomphe de son champion ! ??Il faudrait ?tre aujourd?hui particuli?rement vicieux pour trouver dans les interstices des journaux d?information de La Une de quoi valider les propos d?un Montebourg??, ose pourtant Revel. A vicieux, vicieux et demi : convoquons donc?@rr?t sur images.

Jean-Pierre Pernaut dans ses oeuvres

Article du 6 juillet : ??Pas un m?dia ne reste insensible aux derni?res r?v?lations de Mediapart sur l?affaire Bettencourt-Woerth-Sarkozy, ? commencer par le journal de 13h de Jean-Pierre Pernaut, sur TF1, qui l?introduit? ? sa fa?on. Cette ?dition du journal de TF1 diffuse un reportage consacr? ? ce rebondissement, mais ?tonne ? plusieurs titres. Pernaut a sa hi?rarchie : le reportage est diffus? en cinqui?me position, derri?re les pr?visions m?t?o, les restrictions d?eau pour les agriculteurs de Loire-Atlantique, le traditionnel microtrottoir sur les r?sultats du bac et la r?forme du budget de l?Etat. Pour Pernaut, ces informations restent des ?rumeurs?, ?une nouvelle fois lanc?es par un site Internet?, dans lesquelles ?une ancienne comptable de Madame Bettencourt affirmerait avoir vers? de l?argent liquide ? Eric Woerth?. Les r?actions des int?ress?s ne se font pas attendre : ??Eric Woerth se dit ?outr?? par ses soup?ons?et Nicolas Sarkozy ?d?nonce des ?calomnies sans r?alit??. Informations qualifi?es de ?rumeurs?, de ?soup?ons?, colport?es par un ?site Internet? qui n?est pas nomm?. A ce lexique s?ajoute l?emploi du conditionnel qui rend hypoth?tiques les d?clarations de Claire T.?? Il faudrait ?tre particuli?rement vicieux pour observer que cette information, dans la bouche de Pernaut, est donn?e d?entr?e comme tr?s hautement sujette ? caution. Que le ??journaliste?? de La Une met toute sa conviction ? minorer son importance, suivant ainsi la strat?gie UMPiste consistant ? fredonner sur l?air des lampions : ??Il n?y a pas d?affaire Woerth?? ! Autre exemple, relev? dans une br?ve du site de d?cryptage des m?dias, en octobre 2009, Hortefeux, pas raciste : ??Pas un mot dans le journal de 13 h de TF1 sur la vid?o Hortefeux (?) Pernaut revendique son ind?pendance d?esprit, explique que pour lui, ce n?est pas une information??. Sur le plateau d?@si, il pr?cise m?me que, selon lui ??cette affaire n?a pas exist?. Elle n?a tellement pas exist? que le ministre de l?Int?rieur a ?t? condamn? par la justice, sur la foi de ces images que le t?l?spectateur de Pernaut n?aura pas vues, pour injure raciale ! Pernaut reprend aussi la fable de la ??conversation priv?e??, alors que les propos sont tenus en public, lors d?une manifestation publique, et devant la cam?ra d?un journaliste ! On notera qu?il n?y a que la droite pour tenter disculpation d?aussi mauvaise foi. Et TF1, donc, mais ?a n?a rien ? voir, n?est-ce pas Renaud Revel ?

Comme il serait inconvenant de noter que Sarkozy a ?tabli un lien entre immigration et ins?curit? (et Fr?d?ric Lefebvre aussi), que Brice Hortefeux a tent? vainement de le prouver contre ces pauvres Roms (??le ministre de l?Int?rieur gonfle ses propres chiffres, eux-m?mes largement sujets ? caution puisque d?une source improbable et ne refl?tant que l?activit? polici?re et non la r?alit? de la criminalit?, fermez le ban). Et que Pernaut a dit exactement ? l?antenne : ??Une immigration, vous le savez, li?e ? une d?linquance qui s?est beaucoup d?velopp?e ces derni?res ann?es.?? La Libre Belgique observe 😕??Le 27 ao?t, en pleine crise des Roms,?Jean-Pierre Pernaut a utilis? le m?me langage que le gouvernement fran?ais??.?Mais Renaud Revel n?a pas d? remarquer. Non plus qu?il n?a d? lire excellent article du 21 juin dernier sign? Dan Isra?l, Woerth ou Anelka : TF1 a choisi son scandale : ??La cha?ne ?vite le nom du ministre dans son reportage sur l?affaire Bettencourt. Comment un ?v?nement acc?de-t-il au statut de scandale national ? Un barom?tre fiable permet toujours de se faire une id?e : le 20 heures de TF1. Et ce week-end, la Une n?a pas h?sit?. En deux soirs, elle a d?di? plus de 30 minutes ?et mobilis? trois ministres? pour ?voquer l?affaire Anelka et ses suites. Mais ? propos des enregistrements au domicile de Liliane Bettencourt, la cha?ne n?a cru bon de mentionner ni sa fraude fiscale pr?sum?e, ni ses liens avec le couple Woerth. (?) Autre membre du gouvernement invit? ? donner son avis sur le sujet [l’affaire Anelka] : Eric Woerth, le ministre du Travail. Peut-?tre Woerth avait-il la t?te ailleurs. Depuis la r?v?lation mercredi, par Mediapart et le Point de l?existence de bandes-son enregistr?es chez Liliane Bettencourt, il doit en effet g?rer les soup?ons de collusion entre son couple et principale actionnaire de L?Or?al. Nous vous en parlions ici, le ministre est soup?onn? d?avoir fait embaucher sa femme dans la soci?t? qui g?re la fortune de Bettencourt. Soci?t? qui organisait l??vasion fiscale de la milliardaire, alors que Woerth, alors ministre du Budget, avait justement lanc? une tr?s m?diatique bataille contre les fraudes fiscales. Mais de ces difficult?s, le t?l?spectateur de TF1 ne saura rien. Car si la cha?ne a bien consacr? un reportage de deux minutes aux enregistrements pirates de Bettencourt et de ses conseillers, elle n?a pas cit? le nom du ministre. Pas plus d?ailleurs qu?elle n?a explicitement indiqu? que la milliardaire disposait de plusieurs comptes ? l??tranger, abritant plusieurs dizaines de millions d?euros. Le sujet de TF1 se concentre sur les relations compliqu?es entre Bettencourt et le photographe Fran?ois-Marie Banier, que la fille de la milliardaire accuse d?avoir extorqu? un milliard d?euros ? sa m?re. Les ??d?tails?? fiscaux et politiques sont, eux, artistiquement camoufl?s dans une phrase banale : ??Montages financiers, accointances avec des personnages politiques : des enregistrements explosifs??. Alors que le jour m?me, TF1 a interrog? le ministre sur le foot, aucune question ne lui a ?t? pos?e sur ses liens avec Bettencourt. Dans son reportage, la Une d?plore que la milliardaire ne r?ponde ??pas ? certaines questions sensibles??. Encore faudrait-il les poser.?? Allo Revel, pourquoi tu tousses ?

Autant nous lui reconnaissons d?avoir clairement condamn? l??viction politique de St?phane Guillon et Didier Porte de France Inter, d?non?ant les ??oukases?? du pouvoir, autant Revel n?en est pas ? sa premi?re sortie de route. Il a ainsi accus? un jour Jean-Luc M?lenchon d?avoir ??totalement d?rap?, comme le raconte Gamer?s : ??Le crime de Jean-Luc M?lenchon est le suivant : il s?en est pris ?au ?personnel m?diatique et ?conomique?, accus? d?avoir plong? le monde dans la crise. ?Il faut virer le personnel m?diatique et ?conomique, qui nous a conduit dans le mur?, a t-il lanc?, avant de s?en prendre directement ? un journaliste de TF1, d?sign? ? la vindicte: ?ll faut virer quelqu?un comme Jean-Marc Sylvestre, le chroniqueur ?conomique de TF1, qui depuis des ann?es, ne fait pas de l?info sur TF1, mais de la propagande ?. Pas de chance pour Revel, Sylvestre est effectivement un propagandiste pur sucre, comme le r?sume Daniel Mermet (L?-bas si j?y suis, France Inter) : ??Voil? 22 ans que chaque matin ? 7h25, le dala? lama du CAC 40 nous dit ce que nous devons penser. 22 ans qu?il r?veille la France en lui parlant de l?horreur des 35 heures, des gr?ves qui prennent l?usager en otage, des privil?gi?s des r?gimes sp?ciaux, du Oui ? la constitution europ?enne ou de la n?cessit? de ??moderniser?? le financement de la Sant? et des retraites dans un pays archa?que o? les entreprises sont ?cras?es par les charges?? (repris par?Bakchich.info). Sans compter le travail d?Acrimed pour d?monter l?entreprise d?endoctrinement id?ologique ? laquelle se livre Sylvestre (en juin 2003 puis en?janvier 2007). Allons, Revel, le vrai ??d?rapage?? a dur? vingt-deux ans et ce n?est pas M?lenchon le coupable !

Une autre fois, c?est Fr?d?ric Tadde? qui fait les frais des le?ons de Revel, comme le rel?ve ? nouveau Acrimed : ??Fr?d?ric Tadde? ne conna?t pas son m?tier. Il ne sait pas qu?un animateur doit savoir r?duire au silence ses invit?s quand ils ne disent pas ce qu?ils sont cens?s dire. Telle est du moins la le?on que lui infligeait Renaud Revel sur son blog. Petit rappel.?En septembre 2009, lors du dernier d?bat de l??mission de rentr?e, Mathieu Kassovitz, est invit?, en compagnie d?H?l?ne Cixous, Isma?l Kadar? et Marin Karmitz, ? donner son avis sur l?int?r?t du d?bat ? foisonnant sur le net mais absent des m?dias traditionnels ? ? propos des attentats du 11 septembre 2001. Le cin?aste ?met des doutes sur la version officielle, avant d??tre repris par les trois autres pr?sents.?Le lendemain matin, dans un billet intitul? Kassowitz d?lire et Tadde? laisse dire, M.?Revel s?indigne de l? ?l??tonnante diatribe r?visionniste de Mathieu Kassovitz?, et surtout, de l?attitude de l?animateur qui, non content d? ?offrir une tribune? ? ce ?Faurisson du 11 septembre?, a commis l?irr?parable en l?ayant laiss? parler?: ?J?ai bien regard? ces images et le regard studieux de Tadde?, dans lequel on ne lit, ? aucun moment, ni surprise, ni ?tonnement, pas m?me l?ombre d?une interrogation [?] J?aurai simplement voulu entendre ? un moment Tadde? dire ? Kassovitz?: ??Il faudrait peut-?tre arr?ter le d?lire.?? En tenant ces propos, foi de Renaud Revel, Fr?d?ric Tadde? aurait honor? avec tact le r?le d?un animateur qui serait ?celui qui est cens? apporter la contradiction sur le plateau?? Mais pas toujours, comme avait d? le rappeler le m?me Renaud Revel, quelques jours plus t?t, ? M?lissa Theuriau, apr?s une interview pugnace de Brice Hortefeux, alors ministre de l?Int?rieur, o? la journaliste avait ?franchi all?grement la ligne jaune?.?Dans un billet intitul? M?lissa Theuriau se paye Brice Hortefeux?: d?rapage??, M.?Revel estimait alors que ?cet entretien, uniquement ? charge, manquait dans sa forme, ? la fois de distance, de nuance, de mises en perspective, bref de l?indispensable objectivit? que l?on est en droit d?attendre du premier journaliste venu? Et M.?Revel de pr?ciser?: ?en l??coutant on voyait chez elle, au fil de ses questions, la volont? de dessiner, en creux, un ?tat quasi policier dont elle s?employait ? d?molir les d?rives, le tout au marteau pilon. Mettre en cause, comme elle l?a fait la ?d?ontologie? de certains policiers avait sans doute du sens, mais ses remarques, aussi fond?es soient-elles, auraient eu bien plus de poids si elles avaient ?t? ?tay?es?. Bref, ?un pamphlet anti-flic?, comme on en voit malheureusement trop souvent ? la t?l?vision, et particuli?rement sur M6.?N?allez pas croire qu?il aurait fallu ?laisser dire? Hortefeux et ?se payer? Kassovitz. Non, il aurait fallu les reprendre tous deux avec la m?me ?indispensable objectivit?? dont ?le premier journaliste venu?, c?est-?-dire Renaud Revel, est le juge objectif.?? L?hiver peut bien ?tre rigoureux : voil? notre sp?cialiste M?dias de L?Express chaudement rhabill? !

Mais il serait dommage de conclure ce billet sans citer la lettre ?crite par Arnaud Montebourg ? Nonce Paolini, le dirigeant de TF1 s??tant avis? de r?clamer des excuses (on ignore o? Revel a invent? que la cha?ne portait plainte). Accrochez-vous, le r?quisitoire est brillant et sans concession : ??Comme vous le savez, la cha?ne que vous dirigez utilise ? des fins commerciales le domaine public hertzien, propri?t? publique appartenant ? la Nation toute enti?re, et dont la cha?ne TF1 et ses actionnaires ne sont, aux termes de la loi, que les utilisateurs ? titre pr?caire et les d?positaires fragiles et ?ph?m?res. Le regard libre et sans concession d?un repr?sentant de la Nation sur le comportement d?une cha?ne qui fait un usage contestable de ce bien public national, rel?ve de ses devoirs politiques et moraux ?l?mentaires.?La cha?ne TF1 n?a donc pas d?autre choix que d?accepter, quoi qu?il lui en co?te, toute critique publique de ses agissements, puisque la t?l?vision reste un bien collectif appartenant ? tous les Fran?ais m?me si celle-ci s?exerce dans la forme de l?entreprise priv?e que vous pr?sidez.?Est-il n?cessaire de rappeler que l?actionnaire majoritaire et op?rateur de la cha?ne TF1, la Soci?t? Anonyme Bouygues, exploite une activit? quasi-exclusive de construction de b?timents et de travaux publics, ? travers des march?s publics, dans lesquels le pouvoir d?Etat et la diplomatie nationale disposent d?une influence av?r?e.?Les rapports de proximit? politique entre les orientations ?ditoriales de TF1 et le pouvoir actuel posent le probl?me dans une d?mocratie comme la n?tre, du respect du pluralisme et de la s?paration des int?r?ts publics et priv?s, et les ?changes de services et de bons proc?d?s entre eux.?TF1 dispose ? ce sujet, en quelque sorte d?un long casier judiciaire, constitu? de rappels ? l?ordre et d?amendes pour violation des r?gles du pluralisme politique. Derni?rement, vous avez cru devoir donner la parole pendant plus de 2 heures au Pr?sident de la R?publique, chef du parti majoritaire, ? une heure de grande ?coute, tout en ne permettant ? la principale dirigeante de l?opposition de ne r?pliquer que pendant 4 minutes. Derni?rement encore, selon le Conseil Sup?rieur de l?Audiovisuel, au premier trimestre 2010, en cumulant TF1 et LCI, votre cha?ne d?information, vous avez offert 32 heures de temps de parole au Pr?sident de la R?publique, au Gouvernement et ? l?UMP, contre 8 heures ? des membres de l?opposition. Il y a quelques temps d?j?, Monsieur Fran?ois Bayrou, lui-m?me, avait d?nonc? au mois de janvier 2007, votre arrogance et votre m?pris du pluralisme en ces termes : ?Vous n??tes pas les patrons de la France. Nous ne c?derons pas ? votre matraquage.??La grossi?ret? des violations, la lourdeur des sanctions et la r?p?tition des infractions depuis 15 ans, m?am?nent ? consid?rer que le comportement de la cha?ne TF1 que vous pr?sidez rel?ve du pi?tinement syst?matique de nos lois et r?glements.?? Le d?put? socialiste d?taille ensuite les programmes, ax?s sur l?argent, la comp?tition et la violence, puis poursuit : ??En somme, les valeurs dominantes que vous diffusez et transmettez dans la soci?t? fran?aise ne seraient-elles pas celles de l?argent et de la cupidit?, de la comp?tition acharn?e et du conflit, de la violence et du r?glement de comptes ??En 1987, la soci?t? Bouygues avait obtenu le droit de racheter TF1 en faisant valoir un pr?tendu ?mieux disant culturel?. Votre illustre pr?d?cesseur, Monsieur Patrick Le Lay, d?clara presque 20 ans plus tard, ?ce que nous vendons ? Coca-Cola, c?est du temps de cerveau humain disponible?. Je me souviens que quelques jours apr?s cette d?claration en forme d?aveu, la Soci?t? des Compositeurs et Auteurs d?clarait : ?Les propos tenus par le pr?sident de TF1 t?moignent du niveau de d?gradation que peut atteindre la t?l?vision, le signe du cynisme, du m?pris et de l?arrogance? (?) Puisque vous vous hasardiez dans votre lettre ? ?voquer la question des excuses, je me permets de vous dire avec une sinc?rit? dont je ne voudrais pas abuser, que s?il est des excuses ? pr?senter, je crois que c?est plut?t TF1 qui devrait les pr?senter ? la France.??

Soutenez Plume de presse

L?info ind?pendante et gratuite ne nourrit pas son homme? Contribuez ? faire vivre ce blog en vous acquittant d?une cotisation, m?me d?un euro. Merci !

A’ lire aussi:

  1. Tartuffe Fillon, l?extr?me droite et l?extr?me gauche

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

ALPA se réjouit de l’investissement en francisation du MIDI

ALPA —Accueil Liaison Pour Arrivants se réjouit de voir le gouvernement du Québec investir des ...